Advertisements

Les députés se sont retrouvés en plénière ce jeudi 07 septembre 2017 à l’hémicycle. Elle était initialement consacrée au volet de la loi de finance rectificative exercice 2017.

Mais, le rapporteur général de l’assemblée nationale a informé ses collègues, que le gouvernement a introduit en procédure d’urgence, deux textes dont ils ont l’obligation “légale” d’examiner.

Advertisements

Après des débats très houleux, le chronogramme révisé a été adoptés.

Ainsi, le vendredi 8 septembre, les députés vont examiner en commission, trois accords et deux avenants des conventions minières en procédure d’urgence. Il s’agit de l’accord de prêt du fonds Koweitien relatif à la réhabilitation de la route Gueckedou-Kondébadou, l’accord de l’IDA relatif au financement supplémentaire pour la gouvernance économique, l’accord de financement de l’IDA relatif au projet urbain d’adduction d’eau, l’avenant numéro 1 des conventions de la compagnie de bauxite de Kindia et de la compagnie de bauxite de Dian-Dian, signé entre la Guinée et la société Ruski Aluminie pour l’exploitation des gisements de bauxite de Kindia et de Dian-Dian.

Samedi et dimanche sont consacrés à la rédaction des rapports. Le lundi 11 sept, une plénière est prévue pour l’adoption de la loi de finance rectificative et les trois autres textes.

Avant la cloture le lendemain à 11h.

Bouba DIALLO