ASSEMBLEE-NATIONALE-01
Advertisements

Dans le cadre des poursuites des travaux de la première session ordinaire de l’assemblée nationale dite celle des lois, les députés ont entamé ce lundi 30 mai 2016 les travaux en plénière.

Durant cette journée, les élus du peuple devaient débattre autour de plusieurs accords et conventions. Il s’agit de l’accord cadre coopération entre le gouvernement guinéen et du Rwanda, l’accord de prêt relatif au financement du projet énergie de l’organisation pour la mise en valeur du fleuve Gambie, le projet d’accord portant création de la facilité africaine de soutien juridique, du rapport annexe 12 à la convention de concession minière pour la production bauxite et d’alumine de DIAN DIAN du 21 juillet 2001 entre la République de Guinée et la société RUSSSKY ALUMINI MANAGEMENT, rapport de ratification de la convention africaine sur la conservation de la nature et des ressources naturelles, rapport sur la convention de base pour l’exploitation des gisements bauxite de Bel-air dans la préfecture de Boffa.

Sur les six textes à l’ordre du jour, seuls deux ont été adoptés par les députés. Les autres seront soumis au débat et au vote ce mardi 31 mai 2016. L’annexe 12 à la convention de concession minière pour la production bauxite et d’alumine de DIAN-DIAN du 21 juillet 2001 entre la République de Guinée et la société RUSSSKY ALUMINI MANAGEMENT, voté par les députés, offre des impacts économiques et industriels à moyen terme pour la Guinée:
La réhabilitation, la relance de l’usine d’alumine de FRIGUIA à compter du 10 janvier 2017, ainsi que l’extension ultérieure de sa capacité de production, le développement d’une nouvelle mine de bauxite dans la concession de DIAN-DIAN pouvant produire avec les mêmes effets que pour CBG, la construction de nouvelles infrastructures portuaires multi utilisateurs et multisectorielles, utiles aux secteurs agro-industriels, le développement économique du pays à travers paiement de taxes et redevance à l’Etat, 500 emplois directs et indirects seront crées, le développement des infrastructures du corridor rond-ouest profitable aux différentes activités socioéconomique des zones concernées.

Advertisements

A rappeler que les députés notamment ceux de l’opposition ont émis des inquiétudes quant à la réalisation concrète de ce projet.
Boubacar DIALLO