Advertisements

La capitale guinéenne a vibré ces trois derniers jours, au rythme de la fête de laidel fitr qui marque la fin de 29 jours de jeûne.

Ce mardi matin, le centre des affaires, Kaloum, n’enregistre pas l’affluence habituelle. Seules quelques banques et des structures privées de Conakry, affichent plein.

Advertisements

Quelques ministères ont repris avec la présence pour la plupart que nous avons sillonné, des responsables qui attendent désespérément les travailleurs.

Selon un responsable que nous avons rencontré, il faut attendre la semaine prochaine pour voir une reprise effective des activités.

Bouba Diallo