Des mangues
Advertisements

Les années se suivent, mais ne se ressemblent pas dit-on souvent. Contrairement aux autres années, la mangue, fruit très prisé en Guinée est étrangement cher.

Malgré son abondance, les tas (3 à 5 mangues) au maxime, se négocient entre 5 à 10 mille francs guinéens selon la grosseur.

Interrogées par Guineeplus.net, plusieurs vendeuses pointent du doigt le cout du transport : « de Kindia à Conakry, je paie entre trois à quatre cent mille fg de transports dans les camionnettes pour écouler mes mangues ici au marché Koloma. Donc, quand nous arrivons à Conakry, nous sommes obligées de tenir compte des dépenses effectuées en vue de tirer notre épingle du jeu. Mais, souvent les clients se font rares. Et puisque ce sont des produits périssables, nous perdons en grande quantité » nous confié Hadja Nènè Oumou Baldé assise sur une « montagne » de mangues destinées à la vente dans les différents quartiers de la capitale guinéenne.

Advertisements

De leurs cotés, les clients se plaignent du coup qui reste à leurs yeux, trop élévés.

Malgré tout, la mangue reste un des fruits les plus consommés en ces temps ci à Conakry.

Boubacar DIALLO