FEMUA 9: Les temps forts du 2eme concert géant d`Abidjan La scène du FEMUA d`Abobo a accueilli ce samedi 23 avril plusieurs artistes dont Kery James, N`guess Bon Sens, N`st Koffi, Charlotte Dipanda et Papa Wemba
Advertisements

Depuis l’annonce de sa mort, les réactions de consternation et de tristesse se lisent sur le visage des Guinéens. Papa Wemba roi de la Rumba s’est éteint en plein concert à Abidjan dans la nuit de samedi à dimanche à l’âge de 66 ans.

Guineeplus.net a promené son micro ce lundi matin dans les rues de Conakry pour recueillir les sentiments des Guinéens. Ils sont nombreux à regretter cette disparition « brutale » de Papa Wemba : « je suis vraiment attristée par la mort de cette icône. Il s’en va au moment où l’Afrique a encore besoin de lui » nous a confié Mariam SYLLA, diplômée sans emploi.

Le décès de l’artiste congolais est beaucoup plus ressenti chez les plus âgés qui se rappellent de ses débuts : « je me rappelle encore lorsque la Rumba congolaise était à son paroxysme. Lorsque toute l’Afrique dansait et savourait inconditionnellement cette musique. Papa Wemba est l’un de ceux-là qui ont été les véritables précurseurs de la Rumba. C’est avec peine que j’apprends sa mort. Comme un vrai soldat, il est tombé arme à la main. Je pense qu’il n’est pas mort, il dort, parce qu’il restera toujours de par ses œuvres immortelles, à nos cotés » souligne Aliou CONDE, la soixantaine révolue, fan de l’artiste qui a esquissé quelques pas de danse du défunt. Comme pour dire que ce monument n’était pas que la « propriété » exclusive du Congo.

Advertisements

Papa Wemba disparait en pleine action sur scène. Il laisse derrière lui, tout un continent inconsolable.

Que son âme repose paix.

Boubacar DIALLO