Advertisements

L’ancien président de l’Assemblée Nationale, honorable Aboubacar Somparé a tiré sa révérence jeudi 02 novembre 2017 des suites de maladie à l’hôpital sino-guinéen.

Le défunt était âgé de 73 ans et a occupé plusieurs hautes fonctions. Dès l’annonce de son décès par les médias d’Etats, son  domicile ne désemplit pas.  Le Président de l’assemblée nationale honorable Claude Kory KONDIANO a été l’une des toutes premières personnalités du pays à se rendre sur les lieux pour compatir aux douleurs de la famille éplorée. Interrogé sur ce qu’il retient de l’homme, le chef du parlement guinéen a d’abord regretté la disparition du défunt. Avant de reconnaitre le travail qu’Aboubacar SOMPARE a fait pour son pays.”C’était un grand patriote qui a travaillé pour son sans rien attendre de lui” a-t-il déclaré.

Advertisements

Il faut aussi préciser qu’une délégation  parlementaire s’est rendue ce vendredi à la maison mortuaire pour adresser au nom du président de l’Assemblée Nationale honorable Claude Kory Kondiano et de l’ensemble des députés, les condoléances d’usages à la famille. C’est le premier vice président  de l’institution honorable Saloum Cissé qui a conduit la délégation.

Conformément à ses dernières volontés, il sera inhumé dans son village natal de Dakonta, sous-préfecture de Kolaboui, préfecture de Boké.

Avant que la dépouille mortelle de feu Aboubacar Somparé, ne prenne la direction de Boké, la nation guinéenne lui rendra un dernier hommage appuyé, à la hauteur de ce qu’a été l’homme, de ce qu’a été sa vie, pleine et accomplie, et de ce qu’a été son dévouement pour son pays, pour sa patrie qu’il a servie avec amour et loyauté.

Son corps sera exposé à cet effet dimanche matin au palais du peuple.

Bouba DIALLO