Démembrements de la CENI : Le PEDN suspend sa participation et charge le pouvoir (déclaration)
Advertisements

Les divergences persistent encore autour de l’installation des démembrements de la commission électorale nationale indépendante, CENI, après l’UFR de Sidya TOURE, c’est le PEDN de l’ancien premier ministre Lansana KOUYATE de battre le pavé. Il pointe du doigt, le pouvoir en place dont-il rend responsable de violation de lois et des accords du 20 aout dernier( déclaration).

Le Bureau Exécutif National du Parti de l’Espoir pour le Développement National (PEDN), après un constat de violation de Loi sur la recomposition des démembrements de la CENI notamment les articles 27 et 30 de la Charte des Partis Politiques, informe l’opinion nationale et internationale que le PEDN suspend sa participation dans les différentes activités du processus électoral jusqu’au respect des dispositions légales.

Advertisements

Le BEN condamne le non-respect de l’accord politique du 20 Août 2015 et demande une évaluation dudit accord afin de situer les responsabilités et convenir sur les nouvelles dispositions à suivre pour l’organisation des élections communales et locales.

Le BEN dénonce également la tentative du gouvernement et du Parti au pouvoir à modifier les dispositions du code électoral relatives à l’appartenance des quartiers et districts aux collectivités locales. Il réaffirme l’attachement du PE.D.N à l’organisation couplée des élections communales et locales conformément aux points 12 et 13 de l’accord politique du 20 Août 2015.

Le Parti de l’Espoir pour le Développement National (PE.D.N), conformément à ses idéaux, reste ouvert à tout dialogue politique responsable et dénoué de tout vice pour la consolidation des acquis et l’ancrage démocratique en Guinée.

LE BUREAU EXECUTIF NATIONAL

Rapporté Boubacar DIALLO