Une électrice en Guinée
Advertisements

La commission électorale nationale indépendante CENI, a proclamé les résultats partiels et définitifs des élections locales du 4 février, pour 17 circonscriptions sur les 342 que compte le pays.

C’est après 21 heures vendredi que le président de la Ceni et des membres de son bureau se sont installés pour égrainer certains résultats, circonscription par circonscription. Aucune tendance n’est donnée dans l’ensemble, mais les résultats de 17 circonscriptions sur 342 ont été publiés.

Dès le début de la proclamation, Me Salif Kebé a signalé que tous les résultats ne sont pas encore arrivés au niveau de son institution.

Advertisements

Mais ils seront publiés au fur et à mesure de leur traitement. ”D’autres procès-verbaux font l’objet de contentieux devant les juges dans les circonscriptions. Il est impératif que les juridictions statuent et vident le contentieux avant toute procédure de proclamation ”, a expliqué le président de la Ceni.

Selon la correspondante de la BBC à Conakry qui a quitté le siège de la Ceni au petit matin de ce samedi, les Guinéens pourraient attendre encore une semaine avant de connaitre les résultats de l’ensemble du pays, puisque plusieurs localités n’ont pas encore publié leurs résultats provisoires.

Quelques jours après le scrutin du 4 février, des violences ont éclaté dans le pays, causant la mort de six personnes. Des pneus ont été brûlés dans la banlieue de Conakry, des routes barricadées, une centaine de maisons et cases brulées dans le village de Kalinko, à 700 kilomètres de la capitale Conakry.

Le préfet de la localité a annoncé l’arrestation d’une cinquantaine de personnes pour besoins d’enquêtes.