Advertisements

Des perturbations encore dans le secteur de l’éducation ce lundi 04 décembre 2017 à Conakry. Pas de cours donc dans  certaines écoles ou les élèves ont boudé les classes, notamment dans la commune de Kaloum Matam et  Ratoma.

Le fait a sans surprise paralysée la circulation sur  les différentes artères de la capitale. Cette situation fait suite à une autre déclaration d’Aboubacar SOUMAH, chef de file de la faction dissidente du syndicat libre des enseignants (SLEG).

Advertisements

Alors qu’à la veille ses proches ont appelé à la reprise des cours.

Aux dernières nouvelles, le calme est revenu dans les zones concernées par les troubles.

Bouba DIALLO