Le lycéen guinéen ramené à Angers par ses profs
Advertisements

Cet élève de 19 ans était placé en centre de rétention administrative à Rennes, depuis jeudi. Le tribunal administratif a retoqué, hier, la décision préfectorale.

Il a eu la trouille. Ses camarades et professeurs d’Angers aussi. Après quatre jours d’incertitudes, un lycéen guinéen, âgé de 19 ans, est sorti du centre de rétention administrative de Rennes, ce lundi 4 avril. La justice a cassé la décision de la préfecture du Maine-et-Loire.

Toujours expulsable

À 11 h 30, une vingtaine d’enseignants et d’élèves du lycée professionnel privé Joseph-Wresinski se trouvaient devant les portes du tribunal administratif de Rennes. Un soulagement pour tous : ils sont rentrés à Angers avec Ousmane. Pour autant, ce dernier reste en situation irrégulière, sous le coup d’une obligation à quitter le territoire français. Donc, toujours expulsable.

Advertisements

Sous la protection de l’aide sociale à l’enfance, et donc du Département, Ousmane suit une scolarité depuis son arrivée à Angers, en 2013. Au terme d’une mise à niveau d’un an au lycée Chevrollier, il intègre le lycée Joseph-Wresinski, en septembre 2014. Il suit une formation en CAP Maintenance des bâtiments de collectivités, dont l’examen aura lieu en juin. Après, il espère poursuivre une formation en menuiserie, en apprentissage, dans une entreprise angevine.