Advertisements

Les anciens ministres Ousmane Kaba et Alhousséiny Makanéra Kaké, tous deux membres du parti de Alpha Condé, ont eu la notification de leur exclusion du RPG lors de l’assemblée générale hebdomadaire du parti.

Outre les exclusions de MM. Les propos d’Alpha Condé sur la prétendue malhonnêteté des cadres malinkés n’a fait qu’empirer les choses.

Le député et leader du Parti du travail et de la solidarité (PTS), Mamady Diawara, a, quant à lui, vu son alliance avec le RPG – qui datait de 2010 – rompue. Cela veut dire quoi? Accusé de n’être qu’au service des Malinké, son ethnie d’origine, majoritairement installée dans l’est de la Guinée, le numéro 1 guinéen avait rétorqué qu’il n’était “pas venu pour travailler pour une ethnie”. “Les gens qui ont le plus combattu le RPG, ce sont les cadres malinkés, ce sont eux qui partaient voir le général Lansana Conté (au pouvoir de 1984 à 2008) pour être nommés afin de combattre le RPG”, avait-il ajouté. En réponse à ce réquisitoire, MM.

Advertisements

Des propos auxquels les sieurs Kaba, Diawara, et Savané ont répondu, à travers une lettre ouverte adressée à Condé, l’accusant d’ingratitude envers la communauté Malinké. “Sans cette loyauté indéfectible, même dans un domaine aussi versatile que la politique, vous n’auriez jamais pu vous hisser à la magistrature suprême de notre pays”, selon la lettre.