Advertisements

Le système éducatif guinéen traverse ces derniers temps, des troubles liés à une grève lancée par une faction dissidente du syndicat libre des enseignants de Guinée(SLEG). Aboubacar SOUMAH, l’un des meneurs de ce mouvement est toujours introuvable.

Ce mardi 28 novembre, certaines écoles de la capitale théâtre, des troubles, ont enregistré la présence des élèves et encadreurs pour continuer les cours.

Advertisements

C’est le cas des collèges et lycées de Coléah, plusieurs établissements de Kaloum…

Cette reprise fait suite aux multiples appels lancés par le gouvernement, les parents d’élèves, les centrales syndicales ainsi que d’autres acteurs.

A rappeler que le chef de l’Etat Pr. Alpha CONDE avait annoncé que tout medias qui diffusera les messages d’Aboubacar SOUMAH liés à la grève, sera fermé. Déjà, les chaines Gangan TV, Radio à Conakry et BTA FM, à Labé, ont été fermées pour braver cette interdiction.

Bouba DIALLO