Advertisements

L’équation semble se compliquée pour le gouvernement et les leaders syndicaux, la base a rejeté à la mi-journée de ce mercredi 17 février 2016, le de projet d’accord proposé par les autorités.

Massivement mobilisés à la bourse du travail, les syndicalistes à la base ont réfuté en bloc les propositions gouvernementales. Ils estiment que c’est insuffisant et par conséquent, la grève doit se poursuivre jusqu’à la satisfaction des revendications, notamment la baisse du prix du carburant.

Une situation qui met du coup, les leaders syndicaux dans une position inconfortable. Ces derniers doivent se retourner pour poursuivre les négociations avec le gouvernement. Pendant ce temps, les activités tournent au ralenti à Conakry et à l’intérieur du pays.

Advertisements

Boubacar DIALLO