Advertisements

Le bilan de l’éboulement de terre survenu à Conakry s’est alourdi à 8 morts et plus de dix blessés dont 7 qui sont dans un état critique, a annoncé mardi à la télévision nationale, le gouverneur de la ville la Conakry, Mathurin Bangoura.

Au total, trois maisons et leurs contenus ont été recouverts par la terre qui s’est détachée de la montagne d’ordure qui surplombe ce quartier populaire de Dar Es Salam en banlieue de Conakry.

Advertisements

Le président guinéen Alpha Condé accompagné du ministre de la sécurité et du gouverneur de la ville de Conakry s’est rendu dans le quartier où le drame s’est produit.

Dans un communiqué officiel, le gouvernement guinéen a exprimé sa “vive émotion” en apprenant la nouvelle de l’éboulement survenu dans la décharge du quartier Dar Es Salam, située dans la commune de Ratoma.

Aux dernières nouvelles, les opérations de secours sont en cours avec l’intervention du génie militaire qui a déployé des matériels de fouille, afin de retrouver d’éventuelles victimes sous les décombres.

Très touché par ce drame, le chef de l’Etat a annoncé que le gouvernement doit mettre de l’ordre dans l’habitat à Conakry, afin d’éviter des constructions anarchiques.

Il a aussi annoncé que l’Etat va apporter son secours à toutes les familles des victimes de l’éboulement.

 

Source Xinhua