Advertisements

La croissance économique de la Guinée devrait atteindre environ 6% en 2018, contre une estimation de plus de 8% en 2017, a annoncé le Fonds monétaire international (FMI) dans un communiqué publié mercredi 2 mai.

« L’économie guinéenne connaît une croissance rapide, portée par un secteur minier dynamique », a commenté l’institution dont une équipe a séjourné à Conakry du 3 au 15 avril. La forte augmentation des exportations minières a réduit les déséquilibres extérieurs en 2017, poursuit-elle, avant de relever une poursuite de la hausse des investissements étrangers directs dans le secteur minier.

Advertisements

Par ailleurs, indique le FMI, les réserves de change du pays se sont renforcées, avec une augmentation de l’inflation globale (8,9% en 2017). « Améliorer la situation budgétaire de la Guinée est nécessaire pour préserver la stabilité et la viabilité à moyen terme. Accumuler davantage de réserves de change renforcera les réserves externes. Le maintien d’une politique monétaire prudente sera clé afin de maintenir une inflation modérée », commente l’institution.

Les déséquilibres budgétaires de la Guinée se sont détériorés au cours de 2017, enregistrant un déficit budgétaire de base de 1,1% du PIB. « Des investissements publics plus importants que budgétisées et des recettes insuffisantes ont affaibli la performance budgétaire », note le FMI.

Le pays venait de trouver un accord avec les services du FMI sur la première revue du programme de politique économique et de reformes appuyé au titre de la Facilite’ Elargie de Crédit (FEC).

 

Par FinancialAfrik