Manifestation de femmes à Conakry pour exiger la libération de leurs enfants en 2015 (illustration).
Advertisements

Les hommes sont invités par les femmes de l’opposition à rester à la maison mercredi.

Les femmes de l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG), le principal parti d’opposition, demandent aux hommes de “ne pas sortir” de chez eux mercredi prochain.

Elles ont prévu d’organiser une “marche blanche” pour protester contre les violences policières.

Advertisements

Par conséquent, elles seront toutes habillées en blanc, avec des foulards rouges à la tête.

Les femmes, à la veille de la célébration de la journée du 8 mars, veulent que les forces de l’ordre cessent de brutaliser les populations.

Une attitude qu’elles estiment être à l’origine de la mort de nombreux manifestants.

Au moins, 12 personnes ont été tuées par balles depuis le début du mois lors des manifestations dans le pays.

 

PAR BBC