Advertisements

La rédaction de RFI donne la parole aux victimes de l’esclavage sur le continent africain et dans le reste du monde à travers une journée spéciale le jeudi 7 décembre. Direction la Guinée, où ils sont de plus en plus nombreux, selon l’Organisation mondiale pour les migrations à tenter le voyage clandestin vers l’Europe.

De la Guinée jusqu’au Mali, traversant le désert algérien et libyen, ils sont aussi de plus en plus nombreux à être détenus en Libye. Tous ces migrants ont un prix et sont monnayés, rançonnés à leur famille par un réseau bien ficelé allant des passeurs, des intermédiaires appelés «coxeurs» (des intermédiaires) jusqu’aux policiers libyens.

Advertisements

 

Par RFI