Advertisements

Plusieurs maisons ont été détruites dans un quartier situé dans la banlieue de Conakry, la capitale.

Des témoins ont affirmé avoir aperçu des bulldozers de l’armée foncer dans ces maisons tout en prenant soin de bien faire tomber les morceaux de briques qui auraient échapper. L’opération était sécurisée par une trentaine de militaires en armes.

Interrogées par plusieurs médias, les autorités guinéennes ont déclaré qu’il s’agit de dégager ces maisons afin de permettre aux points d’eau sur lesquels elles ont été construites d‘être accessibles. Ce sont environ 12 endroits qui s‘étendent sur une dizaine de kilomètres qui sont dans le viseur de cette opération.

Advertisements

Alors que la Guinée est plongée dans une grande saison des pluies, des centaines de personnes dont les maisons ont été détruites passe les nuits dehors.

Certains habitants se sont plaints de ne pas avoir reçu de préavis avant l’entame de la démolition de leurs maisons. Ils réclament que leur droit soit respecté, car ils posséderaient tous les documents officiels liés à ses parcelles.

 

AFRICANEWS