Sidya TOURE
Advertisements

Le président de la République a dans un décret lu ce week end sur les ondes des medias d’Etat, nommé Sidya TOURE comme haut représentant du chef de l’Etat. Depuis la publication de cet acte présidentiel, les réactions se multiplient dans la capitale guinéenne.

Après un micro trottoir réalisé par notre rédaction, il ressort deux tendances : Il y a d’abord ceux qui  saluent l’acte du Pr. Alpha CONDE sous prétexte que cela contribue à décrisper l’atmosphère politique. Mr. Sidya TOURE pourra mettre sa longue expérience à profit pour mieux assumer son poste et aider la Guinée à avancer. Pour cette première tendance, la nomination du président de l’union des forces républicaines, exprime une marque de confiance que le chef de l’Etat place en l’homme tout en relativisant les derniers soubresauts politiques qui ont caractérisé leurs relations (pouvoir-opposition). La page, estiment-ils, est tournée.

Par contre, ils sont aussi nombreux à penser que c’est un « piège » pour M. TOURE d’être nommé à un poste dont les attributions ne sont pas définies clairement. Cela dénote, soutiennent-ils, la « tactique » du locataire de Sékhoutoureya visant à réduire au silence à jamais, ses opposants en vue d’avoir tous les leviers pour asseoir sa suprématie. Ils expliquent leur position en référence aux propos du chef de l’Etat qui a promis lors d’une de ses sorties, qu’on ne parlera plus d’opposition sous peu en Guinée. Il est donc dans sa logique. Sinon, enchainent-ils, comment comprendre un poste avec un titre aussi ronflant dans un pays où les institutions sont connues y compris leurs prérogatives ! C’est le début d’une grande confusion au sommet de l’Etat.

Advertisements

Faut-il rappeler que M. Sidya TOURE a annoncé récemment son allégeance au pouvoir en place, quelques jours après sa défaite à la présidentielle face au président Alpha CONDE réélu dès le premier tour avec près de 58 % de voix face à Cellou Dalein DIALLO et six autres candidats d’opposition. Sidya TOURE est arrivé troisième avec seulement 6% des voix.

En attendant de connaitre les vraies attributions de M. TOURE, ce dernier s’est réjoui de l’acte du président CONDE et se dit près à travailler pour le bonheur des Guinéens.

Boubacar DIALLO