Advertisements

Moustapha Mamy Diaby, le ministre guinéen des Postes, Télécommunications et de l’Economie numérique, a déclaré que « les 50 millions $ prévus pour relancer la Sotelgui ne suffisent pas ». D’après le patron du secteur national des télécoms, « même 100 millions de dollars ne suffiront pas. Il faut un partenariat dynamique public-privé pour donner vie à ce patrimoine, afin qu’il concurrence les opérateurs téléphoniques implantés dans le pays».

Moustapha Mamy Diaby a fait ces révélations à la délégation de la commission Communication, Arts et Culture de l’Assemblée Nationale, lors de la réunion de travail organisée la semaine dernière à son ministère, rapporte le site d’information mosaiqueguinee.

Advertisements

Au cours des échanges, les parlementaires ont en effet interpellé le ministre sur la relance de la Société des télécommunications de Guinée (Sotelgui).

La relance de l’opérateur historique des télécommunications, soutenue par Exim Bank of China et Huawei, est initiée depuis 2014. L’équipementier télécoms chinois a reçu comme mission de refectionner et de moderniser les équipements de l’opérateur historique.

Pour rappel, la Sotelgui est fermée depuis 2012 suite à sa faillite causée par une mauvaise gestion.

 

Source: Agence Ecofin