Advertisements

En Guinée, l’action du gouvernement est désormais scrutée de près par une plateforme citoyenne. A travers le site lahidi.org, les blogueurs de Guinée, Ablogui, lancent un rapport partiel d’évaluation. Et il suffit d’un clic pour connaître l’avancée de la promesse : réalisé, ou bien en cours, ou bien aux oubliettes. Du fact checking qui passe déjà au crible les engagements des secteurs de la justice et de la culture, pour commencer.

« Là, on arrive sur le site internet lahidi.org, la plateforme du suivi et des relations des promesses du président et de son gouvernement ». Sayon Idovic Loua, membre de l’association des blogueurs de Guinée, surfe sur la page d’accueil. Un compte à rebours défile, il reste trois ans et neuf mois avant la fin du mandat du chef de l’Etat Alpha Condé pour réaliser l’ensemble des 415 engagements répertoriés. « Quand vous déroulez un peu, c’est selon les secteurs. Par exemple, en agriculture, il y a 14, en civisme et droits humains, il y a 6 au total ».

Pour l’heure, deux secteurs ont été évalués, ceux de la justice et de la culture : « Il suffit de faire un simple clic que sur la promesse pour savoir si elle est tenue ou en cours de réalisation, ou n’est pas encore tenue ».

Advertisements

Démarche citoyenne

Même s’il est parfois difficile de les obtenir, explique Alfa Diallo, l’un des fondateurs de Lahidi, les données officielles sont confrontées à des informations de terrain et la démarche est avant tout citoyenne : « Nous voulons un peu que le débat augmente d’un niveau, qu’on quitte le débat de personnes ou le débat purement politicien pour aller vers un débat de fond, un débat qui concerne les enjeux réels de développement. Il faut permettre à tout le monde de se faire son opinion ».

La santé et les droits de l’homme seront les prochains domaines passés au peigne fin par les activistes web.

Source: RFI