Advertisements

L’insécurité continue de battre son plein en Guinée où les populations tirent le diable par la queue en dépit des immenses ressources naturelles.

Le domicile de Dr Faya Millimono, président du Bloc Libéral a été la cible, de présumés bandits qui ont mis tout à sacs.

Bizarrement, le domicile de M. Aliou Bah, le chargé de communication du Bloc libéral (BL) du parti a aussi été cambriolé.

« J’ai été victime cet après-midi de ce que je peux appeler pour le moment un cambriolage à mon domicile à Kobaya. Presque tous les objets de la maison ont été vidés. Dieu merci qu’il n’y a eu aucun dégât humain puisque nous étions tous au travail », annonce-t-il dans un post sur sa page facebook.

Advertisements