Advertisements

Nous sommes le 22 Mars 2016, c’est la  journée mondiale de l’eau:
L’eau et l’emploi, c’est le thème de cette année.

L’eau est un élément primordial de la vie. Elle est non seulement vitale en matière de santé, mais aussi d’emplois en permettant de subvenir au développement économique, social et humain.

Advertisements

Aujourd’hui, la moitié des travailleurs dans le monde – 1,5 milliard de personnes – sont employés dans des secteurs liés à l’eau. La plupart des emplois, tous secteurs confondus, en dépendent directement. Cependant, en dépit du lien indélébile entre l’eau et l’emploi, des millions de personnes qui dépendent de l’eau pour survivre ne disposent pas de droits fondamentaux du travail.

Le thème de cette année s’attache à déterminer le rôle joué par l’eau dans la création et le soutien d’emplois de qualité.

La Guinée, considérée comme le château d’eau de l’Afrique est manque de cette denrée vitale. Dans la capitale Conakry, plusieurs quartiers ne bénéficient pas de la desserte en eau potable. Une situation dont les conséquences sont ressenties dans les foyers à Conakry. Conakry où avoir de l’eau potable relève d’un véritable parcours de combattant. Sur les origines de cette situation, plusieurs concitoyens pointent du doigt, la société des eaux de Guinée, SEG qui à leurs yeux, ne fournirait pas assez d’effort pour remédier à ce problème.

Des initiatives, il en a eu à travers les différents gouvernements qui se sont à leurs exercés à trouver des solutions qui pour la plupart sont ponctuelles.

En attendant que des mesures idoines soient prises, les Guinéens continuent de prendre leur mal en patience.

Boubacar DIALLO