Journée ville morte : Le mouvement relativement observé à Conakry !
Advertisements

L’opposition guinéenne a appelé ses militants à observer ce jeudi 14 avril 2016, une journée de ville morte. A Conakry, le mouvement est peu suivi.

Dans la commune de Ratoma, principal bastion de l’opposition, la circulation se déroule normalement. Même si boutiques et magasins restent encore fermés.

Advertisements

Les quartiers de Cosa, Bambéto, Hamdallaye jusqu’à Wanidara, réputés pour les violences souvent avec les forces de l’ordre, affichent un calme précaire. Les marchés gardent leurs rythmes habituels.

Dans les autres communes de la capitale guinéenne, la ville morte n’a pas eu d’effet sur les activités.

A rappeler que l’opposition exige entre autres, la baisse du prix du carburant à la pompe, le respect de l’accord du 20 aout dernier notamment le calendrier électoral des communales et locales et la lutte contre l’impunité.

Boubacar DIALLO