L’armée guinéenne forme 1000 hommes pour suppléer sa force déployée au Mali
Advertisements

L’armée guinéenne a entamé lundi la formation de 1000 hommes qui devront suppléer, à court terme, le bataillon déployé à Kidal, dans le nord du Mali, pour le compte de la Mission des Nations Unies pour le soutien au Mali (MINUSMA), a-t-on appris de source officielle.

La formation se déroule au camp du bataillon spécial des commandos en attente de Samoroya, situé dans la préfecture de Kindia, à 150 kilomètres de Conakry.

Advertisements

Ce bataillon, baptisé Gangan 2, va bénéficier des services d’instructeurs américains déjà en place, les Etats-Unis étant très engagés aux côtés de la Guinée en termes de logistiques et de formations de ces unités combattantes retenues pour intégrer la MINUSMA.

Au terme de cette formation prévue pour durer quatre mois, 850 soldats rejoindront la MINUSMA, selon l’état-major général de l’armée guinéenne.

Le contingent guinéen a déjà perdu 9 soldats depuis son déploiement à Kidal, suite à des attaques menées par des terroristes.

APA