Advertisements

Le gouverneur de la Ville de Conakry, Général Mathurin Bangoura, président du Conseil de Ville, à la tète d’une délégation de son Cabinet, s’est successivement rendu dans les différentes Plages et sites balnéaires de Conakry, dans l’optique de la matérialisation de la décision du chef de l’Etat, Pr Alpha Condé, de réouverture ces lieux de divertissement, a suivi le correspondant de l’AGP près le Gouvernorat de la Ville de Conakry.

Cette visite qui a débuté, samedi, 31 mars 2018 dernier, par la Plage de Tayaki à 5 Km de la terre ferme de Kobaya dans la commune de Ratoma, a permis au gouverneur et sa suite de toucher les richesses en termes touristique que cache cette île merveille en mal d’accès et d’infrastructures de base, dont l’Ecole et un Centre de Santé (CS).

Advertisements

Sur la demande du porte-parole des responsables de cette contrée, Idrissa Sékou Camara, le gouverneur de Conakry a promis d’inverser la situation en apportant de l’assistance en matériels de construction d’édifices hôteliers et l’ouverture d’une route pénétrante à Tayaki, par le truchement d’une des équipes de partenaires chinois en fonction à Kobaya.

Pour lier l’acte à la parole, Général Mathurin Bangoura a clos sa visite à Tayaki par la pose de la première pierre des travaux en signe d’accompagnement des habitants de cette île séparée par une vaste plaine actuellement menacée par la montée saline.

Poursuivant sa visite dans les autres plages, lundi, 02 avril 2018, la délégation du gouverneur a constaté, que la reprise des activités est moins couteuse à Bénarès dans le quartier Yimbaya Port 2, commune de Matoto, qu’ailleurs comme les plages de Rogbanè, de Takonko dans la commune de Ratoma, où les ordures règnent en maitre absolu.

La reprise pose également d’énormes problèmes aux gestionnaires de la plage Titanic, sise dans le quartier Camayenne, commune de Dixinn, où le sable se raréfie, à cause des constructions anarchiques, a-t-on appris.

Partout, les gérants ont exprimé leur joie et de grands besoins d’appui du Gouvernorat de Conakry pour accélérer l’aménagement en luttant contre l’insalubrité, l’enclavement, le manque d’eau et d’électricité.

A propos les autorités de la Ville de Conakry ont fait de nouvelles recommandations à l’intention de tous les gérants, en commençant par le renforcement des dispositifs de sécurité, parce que ne voulant plus enregistrer de fissure aux yeux du chef de l’Etat.

Prêt à apporter tout le concours nécessaire pour la reprise effective des plages, le président du Conseil de Ville a sommé de retirer la plage à tout gestionnaire qui ne respectera pas la consigne présidentielle, qu’est la sécurité.

 

Par AGP