Advertisements

L’atelier de mise en route des procédures d’adhésion de la Guinée à la FITI  entendez, l’initiative pour la transparence dans les industries de pèches, s’est  ouvert ce mardi  28 mars 2017 au ministère des pèches de l’aquaculture  et de l’économie maritime.

Cette phase préliminaire consiste à rejoindre la FITI par la mise en place de l’antenne guinéenne de cette organisation qui œuvre pour plus de transparence dans les activités maritimes. La rencontre  connait la participation des partenaires techniques et financiers de la Guinée.

Ce présent atelier vise à impliquer les participants au lancement et à la mise en œuvre des procédures relatives à l’adhésion de la Guinée à la FITI, initiative pour la transparence dans les industries de pèches. Une façon d’enrichir les connaissances dans les réalisations des actions programmées  dans la feuille de route adoptée aucours de l’atelier tenu en décembre dernier. le ministre des pêches, de l’aquaculture et de l’économie maritime André Loua.

Advertisements

Dans la même perspective, le représentant de la confédération nationale des pêcheurs de Guinée Karifa Camara a proposé  des solutions pour mettre fin à la corruption dans ce secteur. Pour lui, il faut renforcer le controle à tous les niveaux.

Selon le ministre André Loua, son département s’engage à être un modèle de transparence en Guinée. Ceci, à travers la mise en exécution des mécanismes de gestion transparente des ressources halieutiques.

Bouba DIALLO