migrants-guinee
Advertisements

Plus de 150 jeunes en désespoir de cause seront reçus jeudi à Conakry en provenance de la Libye, a annoncé mercredi, Denka Keita, directeur national des services humanitaires du ministère guinéen de l’administration du territoire, lors d’une interview à la radio nationale.

Selon lui, ce retour volontaire des jeunes guinéens a été piloté conjointement par le gouvernement guinéen et l’Organisation internationale pour la migration (OIM), qui oeuvre dans le rapatriement volontaire des Guinéens vivant en situation de précarité à l’étranger.

Advertisements

Pour ce faire, l’OIM a signé une convention avec le gouvernement guinéen dans le but d’aider tous les ressortissants guinéens résidant hors du pays et qui souhaiterait regagner le bercail pour des motifs divers.

Les jeunes guinéens qui reviennent de la Libye seront reçus par les services spécialisés et seront dirigés vers un centre de transit afin de faciliter leur retour dans leurs familles respectives à travers les différentes régions du pays.

M. Keita a précisé également que lesdits jeunes pourront bénéficier des appuis symboliques pour développer des projets créateurs de revenu dans le souci d’éviter qu’ils ne retombent dans l’extrême précarité.