Advertisements

L’association des journalistes pour le développement durable AJDD a procédé ce lundi 15 mai 2017, à la remise officielle des kits de travail aux  journalistes ayant suivi la formation sur le journalisme d’investigation. Cette formation s’inscrit dans le cadre du projet “initiative pour la promotion du journalisme d’investigation en Guinée”. Au terme de cette remise, ces journalistes seront pour des fins d’enquête.

Le journalisme d’investigation ou l’enquête est un genre journalistique qui se caractérise par des recherches approfondies et par la durée de travail sur le même sujet. Malheureusement il est moins utilisé par les journalistes guinéens. C’est en partant de ce constat que l’association des journalistes pour le développement durable (AJDD) a organisé en octobre dernier  une formation à l’intention des hommes de médias dans le cadre du projet “initiative pour la promotion du journalisme d’investigation en guinée “.

Advertisements

Selon, le président de cette Association, Hassane Hilal Sylla, au total 10 journalistes venues de différents medias de la place avaient bénéficié de cette formation au cours de laquelle des projets de recherche ont été validés par l’association des Journalistes pour le Développement Durable. Ces journalistes doivent désormais faire des enquêtes dans le pays.  Ils ont reçu à cet effet des kits de travail composés de dictaphones et appareils photographiques professionnelles ainsi 350 dollars comme frais d’enquête.

D’ici à 1 mois, les journalistes sélectionnés par cette association doivent livrer leur article, et 10 autres articles seront produits par d’autres journalistes expérimentés avant la fin du projet prévu dans 3 mois. Pour Mame Fatoumata Diallo de l’AJDD, la production d’articles d’enquête peut contribuer au développement du pays dans la mesure où elle révèlera la vérité sur la gestion de la chose publique.

Dans le souci de pérenniser l’investigation en Guinée, l’Association des Journalistes pour le Développement Durable travaille en étroite collaboration avec l’institut supérieur de l’information et de la communication ISIC de Kountia pour une spécialisation des futures générations en journalisme d’investigation.

Bouba DIALLO