Advertisements

La commission provisoire de réflexion sur la réconciliation nationale continue sa session de vulgarisation des résultats et recommandations des consultations nationales. Ce mardi 14 mars 2017, elle était avec les partenaire techniques et financiers à l’hôtel Riviera. L’objectif est d’amener ces acteurs à une meilleur connaissance du contenu des conclusions du rapport présenté.

C’est un document de 239 pages regroupant des recommandations issu des consultations nationales sur le processus de la réconciliation. Ce rapport a été présenté  ce matin devant les partenaires techniques et financiers. Objectif amené ces acteurs pour une meilleur appropriation des conclusions de ces recommandations venant du peuple.

Advertisements

Parmi les dites recommandations on note le droit à la vérité, à la justice et à la reforme institutionnelle. Le conseiller des co-présidents Dr Marc pépé Grovogui a déclaré que c’est un processus inclusif qui a touché toutes les sensibilités socioprofessionnelles du pays.

Créer en janvier 2011, cette commission provisoire de réflexion sur la réconciliation nationale a recueilli des propos au près de la population. Les résultats des travaux, doivent servir de bréviaire à la mise en place d’une commission définitive qui aura pour charge de mettre en application les recommandations.

Pour l’aboutissement de ce processus de réconciliation, il faudrait que les guinéens se pardonnent. Et que l’Etat manifeste la volonté pour la mise en pratique des recommandations issu des consultations nationale.

Boubacar DIALLO