syndicat Aboubacar Soumah
Advertisements

Reprise ce vendredi 04 mai 2018 des négociations entre le gouvernement et le syndicat libre des enseignants de Guinée, SLEG. La rencontre s’est déroulée dans les locaux du Ministère de la fonction publique. Elle a connu la présence des représentants du gouvernement et du syndicat sous la présidence de l’inspecteur général Dr. Alya CAMARA. A l’issue de la rencontre, les deux parties sont convenues à la désignation de leurs représentants pour le véritable démarrage des pourparlers autour des 8 millions de francs Guinéens.

C’est dans un climat détendu que les débats de cette première journée se sont déroulés. A l’issue de la rencontre, il est question de la mise en place d’une commission constituée des représentants des deux parties en vue de démarrer les négociations.

Advertisements

Ce premier round a été aussi l’occasion pour les syndicalistes de poser des préalables en vue de leur participation aux négociations. Le secrétaire général du syndicat libre des enseignants de Guinée, SLEG, Aboubacar SOUMAH, a déploré le non-respect de la date de la reprise des négociations le 2 mai 2018, la mutation de certains enseignants à Kindia,….

Devant les journalistes, il a tout de même promis de faire des concessions dans la “mesure du possible”

Cette rencontre entre gouvernement et syndicat de l’éducation s’inscrit dans le cadre de l’exécution du protocole d’accord ayant permis la suspension de la récente grève qui a paralysé le système éducatif.

Bouba DIALLO