Advertisements

#Guinée : Vingt-cinq jeunes entrepreneurs guinéens ayant présenté des projets bancables ont reçu vendredi des financements totalisant 6 milliards de francs guinéens (environ 600 000 euros). Le prêt accordé par Afriland First Bank Guinée vise à lutter contre le chômage des jeunes grâce à la création de PME.

C’est ce vendredi 12 août que la filiale guinéenne de la banque camerounaise a remis les chèques aux heureux bénéficiaires.
Ces jeunes entrepreneurs vont évoluer dans divers domaines comme l’agriculture, la coiffure, la boulangerie, l’éducation, le commerce et les NTIC.

La banque accorde ces prêts aux startups guinéens dans le cadre d’un projet dénommé «Démarrage». Initié par le gouvernement guinéen à travers le ministère de la Jeunesse et de l’emploi jeune, ce projet voit le jour suite à un protocole d’entente signé entre Afriland First Bank Guinée, l’Agence de promotion des investissements privés (APIP) et le Fonds national pour l’insertion des jeunes (FONIJ).

Advertisements

Pour le directeur général d’Afriland First Bank Guinée, Guy Laurent Fondjo, cet accompagnement des startups guinéennes traduit la détermination de son institution à lutter aux côtés des autorités guinéennes pour l’émergence d’une nouvelle classe d’entrepreneurs capables de prendre leur destin en main.

A tout point de vue la banque réalise ainsi une bonne affaire. Le taux de remboursement est fixé à 7%. Mais l’institution bancaire sait également qu’elle prend ainsi d’importants risques avec le financement de jeunes dont certains font leur premier pas dans le monde des affaires.

C’est pourquoi son directeur général a invité les bénéficiaires à honorer les échéances de remboursement pour laisser plus de chance à de futurs postulants. «Ce sont des crédits qui doivent être remboursés afin que le projet continue et que d’autres jeunes puissent en bénéficier», a dit Guy Laurent Fondjo, insistant sur l’obligation de «faire bon usage des fonds qui leurs sont accordés».

Il faut noter que la remise des chèques dans le cadre du projet «Démarrage» a eu lieu à l’occasion de la Journée internationale de la Jeunesse.
A l’instar de la communauté internationale, celle-ci a été célébrée en Guinée sous le thème : «La route vers 2030 : Eradiquer la pauvreté et parvenir à une production et une consommation durable».

Outre l’accompagnement financier de la banque, les autorités guinéennes ont procédé, dans le cadre de cette journée, au lancement d’une initiative présidentielle dénommée : «Convention : un tailleur une machine». Un projet d’apprentissage et d’incubation des métiers de confection qui sera réalisé en partenariat avec Sall industrie Sénégal.

Le président guinéen Alpha Condé qui présidait cette Journée internationale de la jeunesse a appelé les jeunes à plus de responsabilité pour relever le défi.