Advertisements

Le commandant Aboubacar Sidiki Diakité dit « Toumba »  arrêté à Dakar le 16 décembre 2016, séjourne désormais à la Maison centrale de Conakry. L’extradition en Guinée de l’ancien aide de camp du capitaine Moussa Dadis CAMARA après 7 années passées en cavale, suscite assez de réactions dans la capitale guinéenne. Notre rédaction a promené son micro dans les rues de Conakry, voici quelques réactions.

Mohamed Bangoura, juriste “le gouvernement n’a plus d’argument pour retarder le procès”

“…Je suis heureux d’apprendre l’arrivée de Toumba enfin, en Guinée. Cela va permettre d’accélérer la procédure du jugement des présumés responsables du massacre du 28 septembre. En tout cas, le gouvernement n’a plus d’argument pour retarder le procès. Il faut que les autorités agissent, les Guinéens attendent encore d’autres actes dans ce cadre…”

Advertisements

Fatoumata Binta DIALLO diplômée sans emploi: “nous voulons la lumière sur les évènements du 28 septembre avec Toumba”

“…C’est une bonne nouvelle de voir Toumba DIAKITE à Conakry. Je suis sans mots. Mais, je pense que c’est une étape importante. Mais, il faut que les gens arrêtent de tirer long sur les affaires judiciaires. Nous voulons la lumière sur les évènements du 28 septembre avec Toumba. Il était au stade, il faut qu’il s’explique!”

Mamadou DOUMBOUYA ingénieur pont et chaussée: “Le capitaine Dadis CAMARA doit rentrer lui aussi pour dire sa part de vérité dans ce dossier”.

“…Les gens pensent que l’affaire du 28 septembre est une manœuvre politique. Je veux que tous ceux qui sont soupçonnés dans ce dossier puissent parler. Le capitaine Dadis CAMARA doit rentrer lui aussi pour dire sa part de vérité dans ce dossier. Il ne faut pas prendre assez de temps sur ça. Nous avons vraiment envie de savoir ce qui s’est passé. Il faut sécuriser Toumba DIAKITE dans sa cellule pour éviter des situations de floues. Je pense qu’il aura beaucoup de chose à dire dans cette affaire”.

Propos recueillis par Bouba DIALLO