Port de Conakry
Advertisements

Les travailleurs occasionnels de l’Association Guinéenne des Entreprises de la Manutention Portuaire et du Bureau de la Main d’œuvre Portuaire (AGEMAP/BMOP) ont piqué une grosse colère dans la matinée de ce mardi 14 juin 2016.

Ils exigent le départ inconditionnel de leur président, Dio Condé et de son directeur, Mohamed Magassouba, tous deux soupçonnés d’indélicatesses.

Ces dockers se font souvent entendre à travers de violentes manifestations au PAC, causant des dégâts matériels importants, des blessés graves et paralysant même la circulation routière.

Advertisements

Informé le président de la République s’est personnellement impliqué pour calmer la situation. Sur sa page facebook, le chef de l’Etat déclare : « J’ai eu de fructueux entretiens avec les dockers du Port de Conakry. Des mesures urgentes sont en train d’être prises pour améliorer leurs conditions de travail. La Guinée des forces ouvrières doit être soutenue » dira-t-il.

A rappeler, que les travailleurs de l’AGEMAP/BMOP, exigent également leur pise en charge et leur Statut particulier, pur et simple.

Boubacar DIALLO