Advertisements

L’invalidation des résultats de la présidentielle du 8 aout dernier au Kenya continue de susciter des réactions. La dernière en date est celle du président Alpha CONDE, président en exercice de l’union africaine. Dans un communiqué, le chef le numéro un de l’organisation salue la décision de la cour suprême kenyane, une décision prouve qui  honore l’Afrique et prouve que désormais la démocratie s’installe sur le continent.

Le communiqué indique que l’union Africaine prend acte de la décision de la Cour Suprême du Kenya d’invalider le scrutin du Mardi 8 août 2017, et d’appeler à d’autres élections générales qui devront se tenir sous 60 jours.

Advertisements

L’Union Africaine poursuit, le texte, se félicite que son appel à l’apaisement dès la veille des élections du 8 août ait été entendu et apprécie l’esprit de maturité et de responsabilité de tous les acteurs du processus qui ont préféré les voies légales à la violence.

Avant de préciser que c’est un comportement qui honore l’Afrique et prouve que désormais la démocratie s’installe sur le continent.

L’Union Africaine qui suit avec un intérêt particulier le déroulement de la situation au Kenya appelle à nouveau le peuple kényan et les acteurs politiques, à la retenue et au sens de la responsabilité dans l’organisation du prochain scrutin a souligné le communiqué.

Avant de conclure que l’Afrique sera ce que nous voudrions qu’elle soit et la preuve est aujourd’hui faite que les Africains peuvent se comprendre pour préserver l’essentiel : la paix et la quiétude des citoyens.

Bouba DIALLO