Advertisements

Alors que les Burkinabés sont encore sous le choc suite à l’attentat de Ouagadougou qui a fait 18 morts dans un café-restaurant.

Le pays des hommes intègres, s’est réveillé ce samedi 19 aout 2017 avec une nouvelle: il s’agit de la mort du Président de l’assemblée nationale Burkinabé, Salifou DIALLO. Il a rendu l’âme à Paris en France à l’âge de 60 ans, des suites de maladie.

Advertisements

Interrogé suite à ce décès, le Président de l’assemblée nationale de la République de Guinée, dit être très touché par cette disparition. Il a témoigné que le défunt lui a toujours appelé “grand-frère”. “Je suis vraiment triste d’apprendre le décès de Salifou DIALLO”. C’était un homme bien. Il m’a toujours appelé grand-frère. Nous allons voir comment il faut participer aux obsèques. Mais avant, nous allons faire une lettre de condoléance..” a-t-il indiqué.

Salifou Diallo était un personnage clef de la vie politique burkinabé. La majorité présidentielle est durement ébranlée par sa disparition.

Bouba DIALLO