H&M, au cœur de la tourmente suite à une photo jugée raciste
Advertisements

Le géant Suédois fait face depuis dimanche, à une déferlante de critiques suite au dévoilement de la photo d’un petit garçon noir portant un pull de l’enseigne où l’on peut lire les mots « Coolest Monkey in the jungle », aperçue sur le site en ligne anglais. Suite à de très nombreuses critiques et d’indignation sur les réseaux sociaux, H&M a fait ses excuses publiques.

Dimanche dernier, le monde entier s’offusquait de la photo d’un petit garçon, aperçue sur le site anglais de la société Suédoise, Hennes et Mauritz. En cause ? Une photo jugée raciste par beaucoup d’internautes mettant en scène un petit garçon noir portant un pull à capuche de la marque sur lequel était inscrit la phrase « Coolest monkey in the jungle » (le singe le plus cool de la jungle en français).

La première personne à avoir pointé du doigt la publicité et interpellée la société – à grands coups de tweets indignés – est la blogueuse anglaise Stephanie Yeboah, « Quand certains membres de la société, qui sont tellement privilégiés ne voient même pas où est le problème de mettre un pull avec les mots « singe le plus cool de la jungle » sur un garçon noir, en dépit du fait que le terme « singe » est utilisé comme une insulte raciale depuis des centaines années  » s’est-elle exprimée. Depuis beaucoup d’autres personnalités ont suivi la vague dont le journaliste du New-York Times, Charles Blow, qui s’est également exprimé sur Twitter.

Advertisements

Depuis, les plus grandes célébrités de la planète ont élevé leurs voix afin de dénoncer l’image. L’affaire a pris une telle ampleur que l’artiste The Weeknd à décidé de mettre fin à sa collaboration avec la firme. Quant au rappeur Diddy, il a dédié un post Instagram à l’affront, suivi de la légende « Put some respect on it ! When you look at us make sure you see royalty and super natural god sent glory ! Anything else is disrespectful ? »

Suite à cela, la société a déclaré être d’accord avec ceux qui étaient contrariés par l’image en question apparue sur la boutique en ligne alors que, d’autres enfants blancs portaient des pièces de la même catégorie, estampillées des slogans « Awesome » ou encore « Survival Expert ». « Nous sommes profondément désolés que la photo ait été prise« , a déclaré H&M, « Par conséquent, nous avons non seulement supprimé l’image de nos chaînes, mais aussi le vêtement de notre offre de produits à l’échelle mondiale. »

Depuis, H&M a retiré la photo du site et effectuer ses excuses publiques. Ce n’est pas la première fois que des marques à échelle internationale s’attirent les foudres des internautes. On se souvient notamment des t-shirts de la marque Zara aux « étoiles jaunes » (datant de 2014) qui avaient crée la polémique, rappelant très maladroitement les uniformes imposés aux prisonniers des camps de concentration.

 

Par ModZik