Advertisements

Le milliardaire israélien Beny Steinmetz, bien connu en Guinée pour des affaires de corruption présumée dans le cadre du dossier Simandou, a été interpellé par la police israélienne avec plusieurs hommes d’affaires. Il est soupçonné de blanchiment d’argent.

Cofondateur du groupe de société minières BSGR (Beny Steinmetz Group Resources), il aurait participé à de fausses transactions immobilières sur la base de faux documents, afin de blanchir des capitaux.

Advertisements

En Guinée, M. Steinmetz est soupçonné par le gouvernement d’avoir versé de fortes sommes (des dizaines de millions $) à des fonctionnaires afin d’obtenir leurs soutiens dans le développement de ses licences minières. De son côté, M. Steinmetz nie ces faits et accuse en retour le gouvernement de Guinée de chercher un pretexte pour lui retirer sa concession sur les gigantesques gisements de fer de Simandou.

Par ailleurs, l’AFP rappelle que M. Steinmetz a été récemment inculpé en Roumanie pour « constitution d’un groupe criminel organisé, complicité de trafic d’influence et de blanchiment d’argent » dans une affaire de restitution frauduleuse de propriétés ayant coûté à l’Etat roumain 145 millions d’euros.