Advertisements

L’atelier de formation sur l’assistance sociale et la réintégration des migrants en République de Guinée, qui a débuté mardi, 24 avril a pris fin jeudi, 26 avril 2018, à l’Ecole Nationale des Eaux et Forêts, dans la préfecture de Mamou, chef-lieu de Région Administratif, rapporte le correspondant de l’AGP à Koubia.

Pendant 03 jours, les acteurs de la Société Civile (SC), les assistants sociaux et les directeurs de Micros Réalisations (MR) ont échangé sur la Politique Nationale de la Protection Sociale (PNPS) et sur l’assistance psychosociale pour les migrants.

Organisée par l’Organisation Internationale pour les Migrations (OIM) et le Ministère de l’Action Sociale, de la Promotion Féminine et de l’Enfance (MASPFE), l’atelier a regroupé 32 participants venus des préfectures des RA de Labé et Mamou. Ces derniers ont été outillés sur les thèmes, «Mécanismes de protection sociale», «Les enjeux de la protection sociale de l’assistance psychosociale», «L’identification des symptômes de la souffrance psycho traumatiques chez les migrants».

Advertisements

Les facilitateurs, François Kondiano de l’OIM et Alsény Soumah du MASPFE ont, à la fin de chaque module, renvoyé les participants aux travaux de groupe, à l’étude de cas, aux techniques de l’entretien psychosocial et la prise en charge des migrants surtout vulnérables.

Dans l’après-midi, après lecture, amendement et adoption du Rapport synthèse par les participants, un Certificat de participation a sanctionné cette formation sur la PNPS et l’assistance psychosociale pour les migrants guinéens de retour.

 

 

PAR AGP