Advertisements

Démarrage ce lundi 17 avril 2017 au centre de formation professionnel de Kindia les séminaires de formation sur le reportage sensible au genre.

Cette formation qui est l’initiative de l’association des femmes journalistes de Guinée à travers le 10eme FED (fond européenne pour le développement) sous financement du programme aux sociétés civiles (PASOC) regroupe une dizaine de participants.

Advertisements

L’association des femmes journalistes de Guinée estime à travers ce projet qu’une présence accrue des femmes formées sur le traitement de l’information sensible au genre dans les médias devrait pouvoir apporter un changement qualitatif dans la lutte contre les inégalités sociales, chose qui amènera les responsables des médias à intégrer la dimension genre dans leur ligne éditoriale.

Pour la présidente de la dite association HAFIOU AMATA, après les 5 jours de formations les participants seront suffisamment bien outillé dans le traitement des sujets sur le genre : (au bout des 5 jours d’échanges que nous allons faire ici les participants sauront ce que c’est le concept genre, les termes clés liés au genre, et comment intégrer le concept genre dans le journalisme) a-t-elle expliqué.

Poursuivant, elle estime ce qui compte c’est d’amener les journalistes à avoir une force pour déconstruire les inégalités sociales.

Pour elle la notion de genre ne se limite pas qu’aux femmes elle va au-delà.

Cette formation de cinq jours prendra fin le 24 avril à Kaniya.

M’bemba Condé Kindia pour Guineeplus.net