Advertisements

Le préfet de Labé a ouvert plus que jamais engagé à lutter contre l’insalubrité avec en toile de fonds, la protection de l’environnement. Pour y arriver, Safioulaye Bah, a pris une série de décisions au nombre desquelles, figure la gestion des déchets plastiques.

C’est dans ce cadre qu’il convoqué les producteurs des déchets plastiques en vue de prendre des dispositions suite à la pollution de l’environnement par les sachets d’eau.

Aux termes des échanges, une solution a été  trouvée lors de la deuxième rencontre avec les PDG de ces sociétés évoluant en place.

Advertisements

Le chef section préfectorale de l’environnement Mamadou Kobera Diallo, nous explique les clauses: “les conclusions sont que premièrement un local sera construit aux alentours des bureaux de la préfecture pour la collecte des sachets, des eaux minérales de la Labé, deuxièmement un monsieur sera payé et installé là pour recevoir les sachets, les pesés et racheté. Ensuite, les sachets rachetés et stockés seront revendus aux usines de plastique à Conakry pour qu’ils les réutilisent à autre fin” a-t-il déclaré.

Alpha Mamadou Diallo Gestionnaire d’une de ses PME a apprécié l’initiative et estime qu’eux seuls ne pouvaient pas prendre cette décision.

Pour son homologue Hamid Diallo, cette mesure est à accompagner et affirmer que cela ne va être source de problème entre les producteurs: “Lancé des appels aux enfants ou s’il y’a des sociétés de ramassage d’ordures, comment ramasser les sachets nous les revendre, ça ne causera pas de problème parce que c’est devant le Préfet que chacun a prit l’engagement donc je crois qu’il n’y’aura pas de problème sur ça” relate notre interlocuteur.

Revenant à la charge M. Diallo projette une nouvelle rencontre avec les autres importateurs de sachet plastiques: “La semaine prochaine il y’aura une autre rencontre autour des autres sachets qui ne sont pas les sachets d’eau, mais les sachets utilisés pour l’emballage, ont va identifier tout les importateurs  à Labé pour que eux aussi  trouvent une solution pour le recyclage, pour le ramassage de ses sachets afin que la ville de Labé retrouve sa proprete” précise le spécialiste.

“Le financement de ce local de collecte de sachet d’eau minérale sera fait par les six ( 6 ) compagnies d’eau minérale qui sont entrain d’exercer à Labé, un monsieur très sage, correcte sera engagé il sera payé par mois son salaire . On lui donnera un montant avec un registre, quiconque passe il prend son nom ,il pèse et met le nombre de kilogrammes donné, le montant, le prix unitaire et le montant total: a précisé Mamadou Kobèra Diallo.

A rappeler que ces sachets après rachat ne seront pas triés pour catégorisé les sociétés de production, car les six propriétaires avaient prit l’engagement de se partagé la dépense.

Toute unité de production d’eau qui ne se soumettra pas a cette décision se verra interdit d’exercer à menacé le préfet.

Thierno Oumar Tounkara correspondant Guineeplus.net depuis Labé