Advertisements

Plus d’une année après ses premières victimes, la maladie du charbon bacteridien vient de réapparaître dans la préfecture de Koubia, où on dénombre déjà une perte en vie humaine.

Thierno Hassimiou Diallo c’est le nom de la victime qui a consommé cette viande contaminé avec sa famille, il à rendu l’âme après son admission le mardi dernier à l’hôpital régional de Labé.

Advertisements

Le médecin vétérinaire, directeur préfectoral de l’élevage de Labé affirme que la consommation de cette viande est très dangereuse car tout consommateur va développer la maladie. « L’homme est surtout vulnérable à cette maladie, au niveau de l’animal les symptômes sont si graves que la période d’incubation ne dépasse, rarement 24 heures, pour certains cas deux jours. » à déclaré Dr Khalifa Diallo.

La prise en charge des cas du charbon bacteridien nécessite une collaboration entre les médecins humains et les vétérinaires, car cette maladie est une zone rouge très dangereuse.

Le vétérinaire estime qu’il n’est pas en mesure d’abord de préciser la source de la maladie avant de faire ses investigations. « il faudrait qu’on sache d’abord au niveau de la famille qu’est-ce qui s’est passé, comment la viande à été consommé et ceux là qui ont consommé est ce qu’il n’y’a pas des victimes. » nous a-t-il confié.

C’est à la conclusion des enquêtes effectuée qu’un rapport sera délivré par le directeur régional de l’élevage à sa hiérarchie pour d’amples informations.

Néanmoins les citoyens doivent éviter toute consommation de viande de bétails suspecte de maladie.

Thierno Oumar TOUNKARA correspondant de Guineeplus.net depuis Labé