Advertisements

L’acte s’est produit dans la nuit du mardi 18 au mercredi 19 avril 2017 dans le quartier Donghol secteur sallya, dans la commune urbaine de Labé.

La victime Ousmane Baldé était imbibée de sang dans la chambre ou elle s’est enfermée, lorsque son corps a été découvert. Autour de lui se trouvait les objets l’ayant servi à ôter sa vie : un couteaux, une hanche et des débris de vitre. Selon nos informations c’est lorsqu’une personnes est venu reclamer sa batterie qu’il avait laisser en charge chez la victime que ses parents ont cherché à savoir où il était. Après plusieurs appels qu’il n’a pas répondit, ils ont défoncé la fenêtre de sa chambre et ont trouver le corps sans vie du jeune.

Advertisements

C’est avec les larmes aux yeux que le père du jeune s’est prêté à nos questions. Il affirme que son fils vient souvent la matinée se reposer à la maison. “nous sommes étonné, la porte est fermé de l’intérieur la fenêtre aussi. Mais ce que nous avons aperçu, c’est quelques chose qui semble être découpé.” s’est- il indigné.

Le commissaire adjoint, du commissariat central de police de Labé, capitaine Mamadouba Bangoura M’mah explique leur constat. “Il a voulu s’egorger, il n’y ai pas arrivé puis s’est éventré. Tout ceci est lié aux méfaits des drogues, même son père à confirmé qu’il prend la drogue.” a t-il relaté.

Pour l’heure les enquêtes se poursuivent.

Nous y reviendrons

Thierno Oumar Tounkara correspondant de Guineeplus depuis Labé