Advertisements

Dans la nuit du vendredi au samedi 08 avril dernier, une jeune fille du nom de Fatoumata Binta en détention qui a perdu la vie dans une des gendarmerie de la préfecture de Labé. Selon nos informations, elle aurait été interpellée par la suite d’une bagarre avec son amant. 

Admis à la morgue de l’hôpital régional de Labé, le médecin légiste donne quelques explications et précise n’avoir reçu aucun document qui le pousse à avancer ses enquêtes: “un corps nous est parvenu à la morgue ici, c’est une jeune fille âgée de près de 21 ans. Ce matin ses parents et certains responsable du quartier Madina sont venus récupérer le corps pour l’inhumation. J’ai pas vu sur le cadavre quelque chose que je doit livré à la sécurité ou qui m’oblige à approfondir les enquêtes, je ne peut pas expliquer comment le corps est arrivé, mais c’est sous l’escorte de la gendarmerie” affirme Amadou Mouctar Diallo.

Advertisements

Le president du quartier de Madina Thierno Nouhou Baldé joint au téléphone confirme avoir accompagné la famille pour récupéré le corps mais n’a aucune connaissance des motifs de son arrestation.

Du côté de la gendarmerie de Labé, aucune information n’a filtré sur ce cas de mort. Mais le porte parole de la gendarmerie nationale joint au téléphone à donné quelques informations sur la situation:”C’est un jeune qui se battait avec sa petite amie, puis les gendarmes sont intervenus pour éviter le pire. Ils les ont amené au poste. La fille a dit qu’elle n’abandonne pas, elle va payer, puis quand ils les séparaient elle est tomber. On nous a dit qu’elle est épileptique, elle est tombée à la gendarmerie c’est une mort subite” nous a narré au téléphone, le lieutenant colonel Mamadou Alpha Barry.

Il faut préciser que le jeune amant devait être déféré à la maison centrale pour en attendant son procès.

Affaire à suivre.

Thierno Oumar Tounkara correspondant Guineeplus.net depuis Labé