Advertisements
Contesté après la non-qualification de la Guinée pour le Mondial 2018 et la gifle subie contre la Tunisie (1-4), le sélectionneur Lappé Bangoura a été confirmé dans ses fonctions mais un adjoint belge va être nommé pour l’épauler.

Vivement critiqué depuis la débâcle à domicile face à la Tunisie (1-4) en début de mois dans les éliminatoires du Mondial 2018, le sélectionneur de la Guinée Lappé Bangoura a été confirmé dans ses fonctions par le président de la Fédération, Antonio Souaré, qui a toutefois annoncé la nomination à venir d’un adjoint européen pour l’épauler.

Vous voulez un entraîneur blanc. Mais aucun entraîneur blanc ne viendra ici avec un diplôme plus élevé que Lappé. Il a le diplôme A Pro. C’est le plus élevé“, a souligné le dirigeant devant la presse. “Je suis d’accord, on s’est vu avec l’entraîneur. Il n’a pas le choix. (…) Nous allons recruter un entraîneur adjoint blanc. Qui va venir de la Belgique, plus un staff français. Nous avons pris l’engagement, sans budget de l’État. La condition est qu’ils resteront ici pour suivre notre championnat.

Advertisements

Après la non-participation à la CAN 2017, le Syli National a encore déçu dans les éliminatoires du Mondial 2018. Si la non-qualification pour la compétition n’a rien d’infâmant face à des équipes comme la Tunisie et la RDC, respectivement 1ère et 4e nation africaine au classement FIFA, le bilan d’une victoire (contre la Libye) et 4 défaites pour 5 buts marqués et 11 encaissés est lourd avant encore de se rendre en RDC lors de la dernière journée. Outre ces résultats en berne, la présence de plusieurs internationaux en boîte de nuit au soir de l’humiliation subie face à la Tunisie a choqué une partie des supporters. Bangoura et sa nouvelle équipe vont avoir du boulot…

Source: AfrikFoot