Dinguiraye: Des actions de développement réalisées par le district Fello-Moundjourou!

Fello-Moundjourou, un district de la sous-préfecture de Banora dans la préfecture de Dinguiraye, qui connait d’intenses activités d’exploitation artisanale de l’Or, est confronté à de gros problèmes de développement socioéconomique dus, entre autres, à son enclavement, à son environnement et à ses problèmes scolaires, rapporte l’AGP.

Il fait feu de tout bois pour s’en sortir et répondre aux attentes de ses communautés. C’est ainsi que pendant la période 2017-2018, à l’aide des petites recettes issues de l’exploitation artisanale de l’Or, le district a réalisé nombre d’actions.

Il s’agit d’un logement pour le maitre d’école, d’un hangar abritant un des quatre (04) groupes pédagogiques que compte l’Ecole primaire de trois (03) classes, l’achat de 80 tables bancs, la prise en charge des 04 enseignants communautaires de l’Ecole, à hauteur de 28 millions de francs guinéens, au titre de l’année scolaire 2017-2018.

Egalement, la construction de 06 ponts en bois sur des gros cours d’eau (Bouka, Nètèmafara, Koko, Ballasako, Diarako et Mafendaga, désenclavant à l’interne, les villages de Téllirè, Gombo, Bouka, Hansanguèrè et Boubèrè, auparavant inaccessibles en hivernage. A l’externe, la sous-préfecture de Diatifèrè devient accessible à travers les villages Boubèrè, Konsolon, Nafadji et Siguirini par Tomba.

Les parcours sont devenus bien moins longs pour les piétons, cyclistes et motocyclistes, mais les gros véhicules n’y trouvent pas encore leur compte.

Au-delà de ce début de progrès, il reste gros à faire, quand on sait que la zone continue d’être éprouvée par l’exploitation artisanale de l’Or à grande échelle, et que le district ne dispose que de deux (02) forages d’eau (puits améliorés), dont un pour environ 700 habitants à Fello-Moundjourou», a confié le chef de district, El hadj Amadou Diallo.

 

 

PAR AGP