Tag: Football

Guinée: le Nimba d’or revient avec des nouveautés pour récompenser les acteurs sportifs

Le Nimba d’or, qui récompense les meilleurs acteurs sportifs guinéens, revient après deux ans d’interruption. L’annonce a été faite au cours d’une conférence de presse de l’Association de la presse sportive, tenue en milieu de semaine.

C’est l’un des événements phares du monde sportif guinéen. La cérémonie de remise des trophées du Nimba d’or a été fixée au 10 février prochain. Et cette 14ème édition suscite déjà beaucoup d’engouement, sans doute du fait de l’annulation des deux dernières éditions pour raison de Covid.

A l’occasion d’une conférence de presse tenue en milieu de semaine, le président de l’Association de la presse sportive de Guinée (APSG), Amadou Tham Camara, s’est dit heureux de ce retour: «Le Nimba d’or est une cérémonie de récompense des meilleurs sportifs et des meilleurs dirigeants sportifs de l’année. Ce sont des choix qui sont opérés par les journalistes sportifs en toute objectivité.»

Justement, la particularité de cette distinction, c’est le mode de sélection qui, peut-être, fait aussi son succès, rappelle le consultant sportif et membre de l’APSG, Saidou Diakité : «C’est un système de voting, on envoie aux confrères sportifs une liste de nominés, donc c’est aux journalistes de désigner ceux qui méritent d’être récompensés.»

Aujourd’hui, si le Nimba d’or est prisé par de nombreux sportifs, c’est notamment parce que cette distinction reste un moyen rapide pour se faire connaître, fait remarquer Saidou Diakité: «En fait, le Nimba, c’est pour encourager ceux qui réalisent des performances. Encourager et remercier ceux qui acceptent d’investir leur fortune dans la promotion et le développement du sport.»

L’édition de cette année prévoit également de récompenser le meilleur arbitre et le meilleur manager. Il faut noter également que des Nimba d’or seront attribués à des anciens sportifs et dirigeants.

par le 360.ma

LE ROI PELÉ EST DÉCÉDÉ

La légende du football brésilien s’est éteinte à l’âge de 82 ans.

Le monde du football vient de perdre l’un de ses plus illustres représentants. Tout le Brésil pleure la mort de sa plus grande légende, le Roi Pelé. Agé de 82 ans, l’ancien attaquant souffrait d’un cancer du colon depuis 2021. Finalement, il s’est éteint ce 29 décembre. Souvent considéré comme le meilleur joueur de tous les temps, Pelé fut l’une des premières grandes stars du football. Il a notamment remporté à trois reprises la Coupe du monde avec le Brésil, en 1958, 1962 et 1970, fait unique dans l’histoire.

Elu joueur du siècle par la FIFA, Pelé a passé la majeure partie de sa carrière dans son pays natal, au sein du club de Santos avec lequel il a évolué de 1956 à 1974 avant une courte pige aux Etats-Unis, au New-York Cosmos. Réputé pour sa technique virtuose et ses qualités athlétiques exceptionnelles, l’attaquant brésilien semblait en avance sur son temps, en témoigne ses 767 buts en 831 matchs officiels. Quelques mois après Diego Maradona, les amateurs de ballon rond pleurent la disparition d’une autre légende.

Pour résumer

Le Roi Pelé est décédé à l’âge de 82 ans. La légende du football brésilien est souvent considéré comme le plus grand joueur de tous les temps. Il demeure le seul à avoir remporté la Coupe du monde à trois reprises.

Organisation de la CAN 2025: La très bonne nouvelle tombe pour le Sénégal !

Le Sénégal est bien parti pour remplacer son voisin guinéen pour l’organisation de la CAN 2025 ! En effet, la liste officielle des candidats a été dévoilée ce lundi 19 décembre par la Confédération africaine de football (CAF) et le pays des Lions de la Téranga fait partie des heureux élus.

Au total, six dossiers de candidature ont ainsi été déposés. Il s’agit donc du Sénégal mais également de l’Afrique du Sud, de l’Algérie, du Maroc, de la Zambie ainsi que d’une candidature commune Nigeria-Bénin.

Après 30 ans d’attente, le Sénégal prêt à accueillir la CAN ?

Il convient de noter que la CAF a également annoncé que les visites d’inspection se dérouleront entre le 5 et le 25 janvier 2023 et ce, dans les sept pays souhaitant accueillir la plus prestigieuse des compétitions footballistiques du continent.

L’identité du pays organisateur sera dévoilée le 10 février 2023 par le comité exécutif de la CAF. Organisateur de la Coupe d’Afrique des Nations en 1992, le Sénégal pourrait ainsi abriter la compétition pour la 2e fois de son histoire !

Ci-après la liste des six dossiers retenus pour l’organisation de la CAN 2025 :

1) Sénégal

2) Maroc

3) Algérie

4) Zambie

5) Afrique du Sud

6) Nigeria/Bénin (candidature conjointe)

En Guinée, de jeunes femmes s’émancipent grâce au football

Alors que la Coupe du monde de football débute au Qatar, un autre type de match se joue en Guinée. Celui de femmes qui tentent de s’imposer sur le terrain, dans un pays où la société patriarcale préfère les voir cantonnées au foyer. A l’Académie de Nongo, elles n’ont qu’un seul but: gagner leur liberté

Dans le ciel encore sombre de Conakry, la lune brille telle un ballon d’or. Il est 5h30, la capitale guinéenne s’éveille. Ce 17 octobre 2022, les fenêtres des dortoirs de l’Académie de football de Nongo s’éclairent une à une. Cinquante garçons et vingt-cinq filles, âgés de 12 à 20 ans, revêtent leur maillot et leur short, prêts pour un footing matinal. Sifflet de la coach Matenin Camara. «Vous me faites cinq allers-retours d’un but à l’autre, en montée de genoux», lance-t-elle en soussou, la langue nationale. La cadence s’accélère, les crampons s’enfoncent dans le gazon humide d’un stade flambant neuf. A 6h, l’entraînement touche à sa fin. Direction les sanitaires, puis le réfectoire pour le petit-déjeuner. «C’est une chance d’être ici. Ma vie ne serait peut-être pas la même si j’étais restée au village…», confie M’mahawa Dramé, avant de partir au lycée.

L’article complet sur letemps.ch

GUINÉE : EXIT LAMINE NDIAYE, LE HOROYA CHANGE D’ENTRAÎNEUR

Le Horoya Athletic Club de Guinée a annoncé dimanche un changement d’entraineur à la tête de son équipe première. Lamine Ndiaye quitte le poste.

Le Horoya a un nouvel entraîneur. Le géant guinéen a annoncé ce dimanche le départ de Mamadou Lamine Ndiaye après trois ans de bons et loyaux services. Le Sénégalais, qui a pourtant débuté la nouvelle saison avec le club basé à Conakry, ne compte pas prolonger l’aventure. Il est remplacé par Mohammed Kanfory Bangoura dit Lappé, un ancien de la maison.

Arrivé en 2019, Ndiaye a remporté quatre titres de champion de Guinée (2019, 2020, 2021 et 2022). Il a également conduit, sur le plan africain, le club de Matam jusqu’au dernier carré, avec notamment une demi-finale de la Coupe de la Confédération en 2020. L’ancien coach du TP Mazembe a dit au revoir à ses joueurs ce dimanche.

Mohamed Kanfory Bangoura va prendre la suite de Lamine Ndiaye. L’ancien sélectionneur du Syli national de Guinée retrouve un poste qu’il a déjà occupé il y a sept ans. « L’entraîneur guinéen aura pour mission de maintenir la suprématie du club sur la scène nationale et redonner un nouveau souffle aux Matamkas dans les compétitions internationales », lit-on sur le site du club.

par Football365

CAN U23 : la Guinée qualifiée au troisième tour après le retrait de l’Ouganda

Sans jouer, la Guinée a officiellement validé son billet pour le troisième et dernier tour des éliminatoires de la prochaine CAN U-23.

Cette qualification intervient après que la fédération Ougandaise de football ait décidé de se retirer dans les éliminatoires de la prochaine Coupe d’Afrique des Nations de la catégorie des moins de 23 ans. Elle a fait l’annonce ce samedi lors de sa 98e Assemblée extraordinaire.

Les problèmes évoqués sont d’ordres financiers. Par conséquent, l’équipe nationale de la Guinée qui était son adversaire, valide son ticket pour le dernier tour. Le Syli national déjà exempté du premier tour, se hisse directement au troisième tour des éliminatoires de cette compétition.

wiwsport.com

Football/Tour préliminaire Ligue des champions: l’Asec éliminé par le Horoya (Guinée)

Le parcours s’arrête pour les Ivoiriens de l’Asec en ligue des champions. Battu à l’aller à Yamoussoukro (0-1) par le Horoya, l’Asec n’a pas réussi à renverser la vapeur ce dimanche au stade du Général Lansana Conté.

Dominateurs, les protégés de Julien Chevalier ont vu leurs efforts récompensés à la 73eme minute par un but de Karma Aubin (1-0).

Mohamed Lamine Fofana de Horoya brise définitivement le rêve des Mimos dans les arrêts de jeu (90+1) sur une tête imparable pour arracher l’égalisation (1-1).

Les jaune et Noir concèdent le nul et comme la saison dernière n’iront pas plus loin dans la compétition. L’Asec Mimosa retrouve le Sporting Club de Gagnoa en barrage de la coupe de la Confédération. 

Atapointe

La Côte d’Ivoire domine la Guinée à Amiens

Irrésistibles en première période, les Eléphants de la Côte d’Ivoire n’ont fait qu’une bouchée de la Guinée au Stade de la Licorne d’Amiens (3-1). Seko Fofana a inscrit le troisième but ivoirien de la partie, tandis que Serhou Guirassy et Mohamed Bayo sont restés muets.

Le quart d’heure ivoirien

Pourtant, l’entame de match ne laissait pas penser qu’une telle démonstration arrive. Le jeu penche déjà côté ivoirien dès les premières minutes, mais les Eléphants peinent à approcher la surface guinéenne. Et à force de buter sur la défense, les hommes de Jean-Louis Gasset s’exposent aux contres adverses. Serhou Guirassy, ancien joueur de l’Amiens SC, allume la première mèche, repoussée par Badra Sangaré (25′). Cette frappe sera l’unique opportunité pour le Syli, puisque la Côte d’Ivoire va placer une accélération terrible.

Trouvé par Kouassi au second poteau, Seko Fofana oblige le portier guinéen à repousser sa frappe en corner (29′). C’est justement sur ce corner qu’Ibrahim Sangaré, le milieu du PSV Eindhoven,  bien placé au second poteau, reprend de volée pour ouvrir le score (1-0, 30′). Dix minutes plus tard, c’est cette fois Evrard Kouassi qui fait la différence côté droit avant de servir sur un plateau Soulemane Doumbia qui conclut parfaitement du plat du pied (2-0, 41′). La démonstration ne s’arrête pas là. Nicolas Pépé récupère le ballon dans son camp et lance Seko Fofana dans la profondeur. Après une course de soixante mètres, le capitaine du RC Lens croise sa frappe et offre un troisième but à sa sélection (3-0, 45′).

Réaction guinéenne en vain

Les Ivoiriens gardent le même rythme au retour des vestiaires, et Doumbia passe même proche du doublé, mais sa tentative du gauche est cette fois trop croisée (50′). Deux minutes plus tard, le Syli va enfin répondre avec la réduction de l’écart. Sur corner, l’ancien Lyonnais Mouctar Diakhaby place un coup de tête imparable (3-1, 52′). La Guinée insiste et veut encore y croire avec la reprise de Cissé, opportuniste dans la surface de réparation, mais celle-ci passera juste au-dessus des buts de Sangaré (70′). Trois minutes plus tard, Morgan Guilavogui centre fort dans la surface et trouve Issiaga Sylla qui frappe, à quelques centimètres du poteau gauche de Sangaré (73′).

Le Syli tente le tout pour le tout en fin de rencontre avec plusieurs changements mais rien n’y fera, la Côte d’Ivoire s’impose au Stade de la Licorne contre la Guinée, trois buts à un.

Arthur Lasseron

CÔTE D’IVOIRE – GUINEE : 3-1 (3-0)

Match amical

Mardi 27 septembre, 20 heures

Stade de la Licorne, Amiens

Arbitre : M. Léonard

Buts : Sangaré (30′), Doumbia (41′), Fofana (45′) pour la Côte d’Ivoire ; Diakhaby (52′) pour la Guinée

Avertissements : Kessié (64′), Diomandé (81′), Kanga (87′), Zaha (87′) pour la Côte d’Ivoire ; Condé (40′), Konaté (87′), Moriba (87′) pour la Guinée

Côte d’Ivoire : A. Sangaré – Aurier (Gbamin, 60′), Diomandé, Sylla, Doumbia (Konan, 74′) – Kessié (Séri, 87′), Fofana, I. Sangaré – Pépé (Zaha, 60′), Krasso (Kanga, 61′), Kouassi (Singo, 61′)

Remplaçants : Tape (g.), Koné (g.), Séri, Gradel, Kouamé, Cornet, Gbamin, Deli, Singo, Kossonou, Konan, Zaha, Kanga

Entraîneur : Jean-Louis Gasset

Guinée : Koné – M. Camara (Moriba, 46′), Diakhaby (Konaté, 82′), I. Conté, I. Sylla (c.) – A. Conté (Diakité, 46′), Diawara (A. Sylla, 82′), Cissé, Condé (Guilavogui, 46′) – Bayo (Barry, 68′), Guirassy

Remplaçants : Keita (g.), Diakhaby (g.), Diakité, A. Sylla, Konaté, Moriba, S. Sylla, Guilavogui, S. Cissé, A. Camara, A. Cissé, Barry, Dansoko

Entraîneur : Kaba Diawara

EN: L’équipe nationale Algérienne se contente d’affronter le Ghana et la Guinée en amical au mois de septembre

Algerie Foot: On s’attend à ce que l’équipe nationale Algérienne se contentent de deux matches amicaux africains en septembre prochain, contrairement à ce qu’attendaient avec impatience les supporteurs algériens, qui espéraient assister à un ou deux matches contre des équipes internationales, comme l’Italie, la Belgique ou Argentine.

Selon les derniers développements, la Fédération algérienne de football a décidé, en accord avec l’électeur national Djamel Belmadi, de programmer deux matches amicaux contre deux équipes africaines, et cela concerne les équipes de Guinée et du Ghana.

Plusieurs sources médiatiques algériennes ont attribué l’incapacité de l’instance nationale du football à programmer un grand match amical contre une grande équipe internationale de la taille de l’Italie ou de l’Argentine au manque de temps, qui ne permet pas la programmation de telles confrontations, notamment pour les équipes internationales. qui se préparent à participer à la Coupe du monde 2022 au Qatar, et ce parce que la décision de la Confédération africaine « CAF » de reporter les troisième et quatrième tours des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations 2023 en Côte d’Ivoire, jusqu’au début de L’année prochaine.

Dans le même contexte, la FAF n’avait pas beaucoup d’autre choix que d’accélérer en assurant la programmation des rencontres amicales avec les équipes africaines à un moment où la plupart des équipes internationales avaient fixé leur programme pour la même période.

En revanche, des sources proches de la Fédération algérienne de football ont confirmé  qu’affronter des équipes continentales serait mieux pour l’équipe nationale, considérant que les deux matches amicaux sont un bon test pour l’électeur national pour examiner certains des nouveaux joueurs qui vont être appelé à l’occasion de l’attente à venir, sachant que le Ghana est qualifié pour la Coupe du Monde.

En revanche, le lieu des deux prochains matches n’a pas encore été arrêté, même si l’électeur national souhaite programmer au moins l’un d’entre eux dans le nouveau stade d’Oran.

Quant à la date des deux rencontres, de nombreuses sources laissent entendre qu’elles seront programmées entre le 24 et le 27 septembre, soit la période qui correspond à la date de la suspension internationale de la FIFA.

Algerie-Focus.com

Avec un mercato intelligent, le PSG est enfin sur la bonne voie

Trois recrues, trois bonnes idées, pour le moment le mercato du Paris Saint-Germain est une franche réussite. Le club de la capitale est dans une profonde refonte, de bonne augure pour cette saison 2022/2023. Cette fois, Nasser al-Khelaïfi a tenu sa promesse : fini le bling-bling, du moins dans les recrues, et bonjour l’intelligence dans le recrutement. Cela a démarré dès la fin du mois de juin avec le départ de Leonardo pour le nouveau conseiller sportif Luis Campos : adepte des bons coups sans dépenser énormément d’argent. La maestro portugais a d’abord ramené Christophe Galtier comme entraîneur, plutôt qu’un Zinédine Zidane espéré par le Qatar, puis a débuté son mercato avec un milieu portugais en la personne de Vitinha. 

Formé à Porto, le Lusitanien, passé aussi par Wolverhampton, a confirmé son immense talent cette saison avec son club formateur. Malgré ses 22 ans, il joue déjà avec une énorme maturité et possède un style de jeu ressemblant à celui de Marco Verratti ou Bernardo Silva. Il devrait apporter sa hargne dans l’entrejeu et aussi un profil que les Parisiens n’avaient pas forcément : beaucoup plus offensif et propre techniquement que des Idrissa Gueye, Danilo Pereira ou encore Ander Herrera. Recruté pour 41,5 millions d’euros, Vitinha a disputé 47 matchs la saison passée pour 4 buts et 5 passes décisives. 

Ensuite, les Parisiens ont renforcé leur ligne d’attaque avec le talent le plus prometteur de la Ligue 1 : Hugo Ekitike. S’il n’a mis qu’une dizaine de buts avec le Stade de Reims lors de cette saison 2021/2022, le longiligne buteur français de 20 ans a tout d’un futur très grand. Logiquement, les plus grands clubs au monde comme le Bayern se sont renseignés sur lui mais il a finalement tranché pour la capitale. Prêté avec option d’achat par les Rémois, qui ont accepté de le laisser partir à Paris plutôt que Newcastle malgré une meilleure offre anglaise, Ekitike a planté 10 buts et délivré 4 passes décisives en 26 matchs de L1. Clairement, Paris s’est renforcé pour le présent et surtout l’avenir avec l’international U20 français. 

Enfin, ce mardi, le PSG a bouclé la signature de Nordi Mukiele en provenance de Leipzig. Pour un peu plus de 10 millions d’euros, le club francilien s’est offert une doublure de choix à Achraf Hakimi, mais également capable de jouer dans l’axe pour suppléer Sergio Ramos. Âgé de 26 ans, Mukiele revient en France par l’immense porte et rêve de s’imposer dans la capitale pour retrouver l’équipe de France. D’ici les prochains jours, le mercato parisien risque encore d’accélérer, dans les sens des arrivées comme des départs. Les indésirables doivent toujours quitter la capitale, comme Wijnaldum, Icardi, Herrera, tandis que les dirigeants attendent des renforts nommés Renato Sanches et Milan Skriniar. Déjà champions de France en titre, les Franciliens partent largement favoris pour les paris de la Ligue 1. Christophe Galtier devra convaincre rapidement, les joueurs comme les observateurs, mais les Parisiens semblent toujours beaucoup trop forts pour la concurrence. En plus de la L1, le technicien et toute l’équipe ont plutôt intérêt de faire bonne impression en Europe, surtout après l’élimination face au Real. Mais ça, c’est une autre histoire…