Tag: Football

Reims-PSG fait un carton en Espagne !

Les débuts de Lionel Messi avec le Paris Saint-Germain ont réalisé une audience record en Ligue 1.

C’est donc ça l’effet Lionel Messi. L’arrivée de l’attaquant argentin en France a été synonyme de coup de projecteur immédiat pour la Ligue 1. La preuve: dimanche soir, la rencontre Reims-PSG a été le programme TV le plus suivi en Espagne.

Mundo Deportivo fait en effet le point sur les audiences: l’affiche de clôture de la 4e journée de Ligue 1 a été suivie par 2 214 000 téléspectateurs , avec une part d’écran de 18,5 %. Le match était diffusé en clair sur Telecinco, et l’entrée de Messi à la 66e minute a encore fait grimper l’audimat, avec 2 924 630 spectateurs devant leur télévision pour la fin de rencontre, et une part de marché de plus de 22%.

Des chiffres qui doivent laisser rêveurs certains diffuseurs en France, surtout qu’il faut ajouter les (nombreux) spectateurs qui ont suivi la rencontre sur Twitch, sur la chaîne d’Ibai Llanos, un streameur proche de Messi (il avait été invité pour la présentation à la presse de l’Argentin à Paris).

Ibai annonce qu’il a relevé un pic à 500 000 spectateurs sur son stream, avec au total plus de 2 millions de connexions. « C’est de la folie absolue avec uniquement des gens d’Espagne », a-t-il réagi via Twitter. C’est l’effet Messi, on vous dit.

Il n’est bien sûr pas dit que la Ligue 1 réalise de telles audiences durant la saison, bien au contraire. Mais à titre de comparaison, au moment des débuts de Messi (vers 22h27), il y avait en Liga une belle affiche entre le champion en titre, l’Atlético, et le vainqueur de la Ligue Europa, Villarreal. D’un coup reléguée au second plan.

Par Sport.fr

Saïdou Sow convoqué avec la Guinée

Week-end réussi pour Saïdou Sow ! Buteur face à Lille (1-1), le défenseur central des Verts est convoqué avec la sélection nationale de Guinée pour son prochain rassemblement. 

Invité par Didier Six, Saïdou Sow fait partie des 24 joueurs retenus pour disputer les deux premières journées des éliminatoires de la Coupe du Monde 2022. À cette occasion, le joueur de 19 ans affrontera la Guinée-Bissau, le 1er septembre, puis le Maroc, le 6 septembre. 

Au-delà de l’enjeu de ces deux rencontres, ce double rendez-vous permettra au Syli de préparer un peu plus la Coupe d’Afrique des nations de football 2021 qui se jouera au Cameroun dès le 9 janvier prochain. La Guinée y retrouvera le Sénégal, le Zimbabwe et le Malawi en phase de groupes. 

ASSE.fr

Football : Didier Deschamps dévoile une liste de joueurs sans Olivier Giroud pour les qualifications du Mondial 2022

Quatre nouveaux joueurs ont été sélectionnés en équipe de France pour commencer leurs carrières sous le maillot tricolore. Olivier Giroud, présent au Mondial 2018 et à l’Euro 2021, n’a pas été retenu.

Rapidement confirmé à son poste après l’échec de l’équipe de France de football à l’Euro, Didier Deschamps se retrouvait face à des choix forcément très observés au moment d’énumérer les heureux élus, jeudi 26 août, depuis le siège de la Fédération, à Paris. Le patron des Bleus a choisi de se passer des services d’Olivier Giroud pour la reprise des qualifications au Mondial 2022 début septembre, le sélectionneur offrant une première convocation à Aurélien Tchouaméni, Jordan Veretout, Moussa Diaby et Théo Hernandez, frère de Lucas, présent au dernier Euro.

« C’est simplement un choix sportif du moment, par rapport à une liste de 23 [joueurs] et de la concurrence », s’est justifié le sélectionneur à propos de Giroud, nouvel avant-centre de l’AC Milan (34 ans) qui s’éloigne de l’équipe de France à quinze mois de la Coupe du monde au Qatar.

Avec le forfait d’Ousmane Dembélé, l’absence de Marcus Thuram sur blessure, les pépins physiques en défense et au milieu, les deux secteurs se retrouvent renforcés par les quatre nouveaux arrivants.

4️⃣ nouveaux joueurs dans la liste de Didier Deschamps pour le rassemblement qui débute lundi ! 👋 @TheoHernandez,… https://t.co/7GD8kdT4k5— equipedefrance (@Equipe de France ⭐⭐)

Pas de grande surprise

S’il y a « toujours des pages qui se tournent » à chaque grande compétition, comme il l’a glissé dans un entretien accordé en juin à L’Equipe, le technicien basque n’a pas été l’auteur de coups de tonnerre de la fin d’été à l’annonce cette liste, qui reste sans grande surprise pour les qualifications à la Coupe du monde en 2022.

L’élimination des Bleus en huitièmes de finale de l’Euro par la Suisse, à la fin du mois de juin à Bucarest, est à peine digérée que les champions du monde français doivent basculer sur les qualifications pour le Mondial 2022, contre la Bosnie le 1er septembre à Strasbourg, en Ukraine, le 4, et face à la Finlande, trois jours plus tard à Lyon.La liste des 23 joueurs sélectionnés en équipe de France

Gardiens : Hugo Lloris (Tottenham, Angleterre), Mike Maignan (Milan AC, Italie), Steve Mandanda (Marseille).

Défenseurs : Lucas Digne (Everton, Angleterre), Léo Dubois (Lyon), Théo Hernandez (Milan AC, Italie), Presnel Kimpembe (PSG), Jules Koundé (Séville, Espagne), Dayot Upamecano (Bayern Munich, Allemagne), Raphaël Varane (Manchester United, Angleterre), Kurt Zouma (Chelsea, Angleterre).

Milieux : N’Golo Kanté (Chelsea, Angleterre), Paul Pogba (Manchester United, Angleterre), Aurélien Tchouaméni (Monaco), Corentin Tolisso (Bayern Munich, Allemagne), Jordan Veretout (AS Rome, Italie).

Attaquants : Karim Benzema (Real Madrid, Espagne), Kingsley Coman (Bayern Munich, Allemagne), Moussa Diaby (Bayer Leverkussen, Allemagne), Antoine Griezmann (FC Barcelone, Espagne), Thomas Lemar (Atlético Madrid, Espagne), Anthony Martial (Manchester United, Angleterre), Kylian Mbappé (PSG).

Le Monde

Florentin Pogba fait match nul avec la Guinée

Quelques jours après l’avoir emporté face au Tchad (1-0), la Guinée de Florentin Pogba à cette fois-ci fait match nul 1-1 face à ce même Tchad pour le compte des qualifications de la CAN 2021.

Une deuxième rencontre, là encore, où Florentin Pogba était titulaire pour la Guinée.

Avec 8 points après 4 journées, la sélection du défenseur sochalien se classement actuellement en tête du groupe A.



par fcsochaux.fr

Guinée : le Lensois Issiaga Sylla renvoyé

Coupable d’être sorti très tard mercredi après la victoire contre le Tchad (1-0) en qualifications pour la CAN, le Lensois Issiaga Sylla a été renvoyé en France par la Guinée.

La Guinée a remis Issiaga Sylla dans l’avion en direction de la France. Le latéral gauche lensois, auteur de six matches de L1 cette saison, serait sorti très tard mercredi soir après la victoire de son équipe contre le Tchad (1-0) en qualifications pour la CAN. Son sélectionneur l’a renvoyé et a appelé Ibrahima Sory Doumbouya à sa place.

Par Lequipe.fr

GUINÉE : L’AS KALOUM EN COUPE DE LA CONFÉDÉRATION

Une opportunité inespérée pour l’AS Kaloum. Le club vient d’être désigné pour représenter la Guinée en Coupe de la Confédération la saison prochaine.

Ceci suite au forfait de respectivement de l’AC Wakrya et le fello Star. L’AS Kaloum, 5è du précédent championnat se retrouve propulsé dans la seconde compétition de clubs de la CAF.

Ainsi, finalement, en Ligue des champions, c’est Horoya et l’Ashanti Siguiri qui défendront les couleurs du pays. Tandis qu’en Coupe de la Confédération, AS Kaloum et le CI Kamsar sont désignés.

Par Africa Top Sports

Le Horoya AC de Conakry quasiment sacré champion de Guinée

Le Horoya AC de Conakry est assuré de terminer champion de Guinée 2017 après sa victoire sur le Fello Stars (1-0), en match retard de la 18e journée de la Ligue 1 Professionnelle disouté mercredi à Labé.

Interrompu la veille, en raison d’une forte pluie qui s’était abattue sur la pelouse (56’), le match qui s’est joué mercredi, s’est dénoué sur  l’unique but marqué à la 65 mn par Ocansey Mandela, idéalement servi par Mensah.

Désormais seul leader au classement général avec 53 points, le Horoya AC ne peut plus être rattrapé par le Wakrya (40 points), quels que soient les résultats des prochaines rencontres de son dauphin.

En 19 sorties, le club de la banlieue de Conakry a réalisé 17 victoires, deux matches nuls et zéro défaite pour 45 buts marqués contre seulement cinq buts encaissés.

Éliminé en quarts de finale de la Coupe de la Confédération, le Horoya AC de Conakry représentera la Guinée, en ligue africaine des champions, la saison prochaine.

AB/cat/APA

CAN 2017 – Guinée: Ibrahima Traoré de retour contre le Malawi

Ibrahima Traoré va effectuer son retour en équipe nationale de Guinée, à l’occasion des 3e et 4e journées des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations 2017, les 25 et 29 mars 2016 face au Malawi (groupe L). L’ailier du Borussia Mönchengladbach (Allemagne) et joueur-vedette du Sily explique les raisons de son come-back, après un an d’absence.

RFI : Ibrahima Traoré, pourquoi revenir en équipe nationale de Guinée, un peu plus d’un an après avoir mis votre carrière internationale entre parenthèses ?

Ibrahima Traoré : J’avais besoin de me concentrer sur ma carrière en club, pour avoir davantage de temps de jeu au Borussia Mönchengladbach. C’est ce que j’ai réussi à faire.

J’ai dit que je reviendrais en sélection dès que ma situation en club se serait stabilisée. J’ai aussi expliqué que je reviendrais ainsi avec davantage de maturité, et que je pourrais apporter plus de choses au Sily.

Tout ça, ça n’a pas été très bien compris. Il y a eu plusieurs malentendus. Pourtant, j’ai toujours dit que c’était un break, pas un arrêt définitif, et que j’avais envie de revenir un jour en équipe nationale.

C’est le bon moment pour revenir. Ça fait un an. Ça peut paraître long pour certains, ça peut paraître court pour d’autres. Mais le temps est vite passé.

Ces derniers mois, le Borussia Mönchengladbach a été éliminé en Coupe d’Allemagne et en Coupe d’Europe et n’a donc plus que le Championnat d’Allemagne à jouer jusqu’à la fin de saison. Ce calendrier allégé a-t-il compté dans votre décision ?

Non, pas du tout. C’est vrai que c’est plus simple à gérer, parce qu’on joue nos matches le week-end et qu’il y en a donc moins à disputer. Mais ma décision n’a rien à voir avec ça.

Le sélectionneur de l’équipe de Guinée, Luis Fernandez, et l’encadrement du Sily National ont-ils tenu un discours particulier pour vous encourager à revenir en sélection ?

Je ne peux pas dire qu’il y ait eu un discours particulier. Tout était déjà clair dans ma tête. J’avais déjà pris la décision de revenir.

Après, le coach est celui qui accepte ou pas mon retour. Il y a eu quelques malentendus. On ne sait pas toujours bien compris. Ce sont des choses qui arrivent.

Mais j’ai envie de revenir. Et s’il m’a sélectionné, c’est qu’il a envie que je revienne. Donc, pour moi, tout ce qui s’est passé ces derniers mois est déjà oublié. Je repars sur de bonnes bases, avec l’esprit tranquille, sans aucun problème avec qui que ce soit.

Les médias guinéens ont fait état de tensions entre les joueurs de l’équipe nationale qui sont nés et qui ont grandi en Guinée – les joueurs locaux – et ceux qui sont nés en Europe – les binationaux – dont vous faîtes partie. Ces tensions ont-elles réellement existé ? Et si oui, sont-elles encore d’actualité ?

Pour moi, tout ça n’a jamais existé. Mais c’est peut-être une question de perspective. Si on dit quelque chose à quelqu’un d’une certaine façon, il ne l’acceptera peut-être pas de la même manière. C’est normal, je pense.

Peut-être que les binationaux se comprennent mieux entre eux parce qu’ils ont grandi en Europe. On a vécu les mêmes choses et ça crée peut-être davantage d’affinités. Mais il n’y a rien de plus.

Il n’y a pas de conflit ou de scission, selon moi, entre locaux et binationaux qui créeraient des problèmes de fond en équipe nationale. En tout cas, j’espère que ça n’arrivera pas.

Je crois que les gens voient parfois les affinités entre joueurs comme des clans, alors que ça n’a rien à voir.

Avez-vous l’impression que l’équipe nationale de Guinée a beaucoup changé depuis un an ?

Oui, je pense. Il y a un nouveau sélectionneur, un nouvel encadrement et beaucoup de joueurs qui ont fait leurs débuts depuis un an. Par rapport à la dernière Coupe d’Afrique des nations, c’est une autre sélection de Guinée.

Ligue des champions: Horoya AC s’envole pour la Zambie pour défier Zesco United

Un groupe de 22 joueurs du Horoya AC de Guinée s’est envolé ce lundi pour N’dola en Zambie où il affrontera la semaine prochaine Zesco United, le club local, en match aller des seizièmes de finale de la Ligue africaine des Champions.

Selon la liste retenue pour effectuer le déplacement en Afrique australe, le coach du club de Matam, Victor Zvunka a retenu entre autres : le gardien Sénégalais, Khadim N’diaye, les Guinéens Ibrahima Sory Sankhon et Daouda Camara, le malien Cheick Omar Ballo, le Camerounais Francis Dipita et le virevoltant Ocansey Mandela.

Le coup d’envoi du match, prévu samedi prochain au Levy Mwanasa Sports Stadium de Ndola, sera arbitré par un quatuor malgache et dirigé par Hamada el Moussa NAMPIANDRAZA, alors que le commissaire est le Namibien, Shilunga Eratsus.

Tombeur de l’AS Douanes du Sénégal au tour précédent, le Horoya AC va défier le Zesco United, qui connaît plus ou moins le football guinéen pour avoir été éliminé en 2015 par l’AS Kaloum de Guinée en huitième de finale de la ligue africaine des champions.

Signature : APA